Vers le site du Rectorat Vers le site national

Navigation

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Droséra # la tentation du paysage

lundi 28 novembre 2016.

Vernissage public le mercredi 30 Novembre à 18h au Château – résidence d’artistes, Centre International d’art et du paysage (CIAP) de l’île de Vassivière.

Exposition jusqu’au 3 janvier 2017. Visite sur réservation - contacter Adélaïde Laoufi- Boucher pedagogie@ciapiledevassiviere.com

Un projet réalisé avec la collaboration de Marianne Lanavère, Adélaïde Laoufi-Boucher et l’équipe du Centre International d’art et du paysage, les enseignants Frédéric Lagarde, Sophie Noguet, les élèves de 6e C du Collège Jean Picart Le Doux, Pierre Nourrisseau, tailleur de pierres, Rémi Volondat, agriculteur, Marc et Claire Tijeras, Pierre Redon, artiste, Stéphane Marillier, pâtissier, Marinette Heaume, agricultrice. Avec le soutien de l’association Emile a une Vache, le Parc Naturel Régional de Millevaches / la DRAC Nouvelle-Aquitaine.

L’exposition Droséra # La tentation du paysage restitue un travail collectif mené avec les habitants du Limousin et les collégiens du Collège Jean Picart Le Doux de Bourganeuf, en dialogue avec le projet que développe depuis plusieurs années l’artiste Julie Navarro dans les tourbières. Du grec ancien « couvert de rosée », la Droséra est la plante carnivore des tourbières qui piège ses proies grâce à ses mucilages qui ressemblent à des gouttes de rosée. L’action des hommes semble s’y refléter à l’image de la formule métaphorique du philosophe chinois Han Fei Zi « Tout le ciel se reflète dans une seule goutte de rosée ». La terre de tourbe, issue de la lente décomposition partielle de la sphaigne, croit au rythme d’un millimètre par siècle, elle transporte une densité historique puissante, de l’âge du christ à l’âge de fer. C’est une mémoire vivante qui témoigne des engagements de l’homme passés et futurs, puisque les palynologues peuvent lire à travers l’analyse des pollens, les liens philosophiques, politiques, spirituels, voire cultuels qui unissent l’homme et le paysage.

- Lire le communiqué de presse : LiEN

 
Répondre à cet article