"Nuit d’un jour"
Exposition au Château de La Borie du 25 septembre au 14 novembre 2021
Article mis en ligne le 24 septembre 2021

par Noëmie Guéraud

Hreinn FRIDFINNSSON, Intérieur, 1993 - Photographie couleur, 134 x 91 cm, tirage unique
© Hreinn Fridfnnsson - Crédit photographique : Frédérique Avril - Collectons FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine

« Nuit d’un jour »
(d’après un film de Véronique Boudier)

A l’invitation d’Ardi Poels, le Frac-Artothèque expose cet automne au château de La Borie. Des ensembles d’œuvres d’artistes très célèbres aujourd’hui sont présentés, des œuvres « historiques » pour certaines, d’autres moins connues, d’autres rarement présentées, dans un esprit narratif ouvert, où les détails et les échos des œuvres entre elles se répondent pour étayer certaines hypothèses et éprouver leur validité.
L’exposition s’organise selon cinq salles principales où sont présentées des sculptures, des photographies, quelques peintures, qui forment autant de « décors » mettant en scène des personnages et des objets. Chaque salle réunit des œuvres précisément choisies. Par affinités formelles, jeux d’échelle, effets de miroirs et renvois divers, d’étroites relations entre les œuvres nous amènent à réfléchir à certaines notions : l’intériorité, le décor, le confort protecteur, la domesticité. On explore également des questions liées à l’architecture intérieure, aux possibilités de la sculpture, au readymade, au geste, à la documentation de la performance, à la mise en scène des objets, au statut de la photographie, aux liens entre peinture et sculpture, parmi d’autres.
Trois photographies anciennes de Florence Paradeis ponctuent l’exposition. On y voit une femme âgée dans ses activités quotidiennes, le jeu de cartes, la vaisselle, la sieste, décrites avec soin, car photographiées à la chambre avec une grande attention.

L’exposition est également peuplée de héros (et d’anti-héros) : des personnages photographiés lors d’actions (Bas Jan Ader, Michel François) ; en forme d’autoportraits attachants ou intimidants lorsqu’ils sont peints ; en trois dimensions et mis en scène (Thomas Schütte) ; sous les formes singulières d’un groupe sculpté particulièrement inventif et truculent (Carl Emanuel Wolff).

Au rez-de-chaussée, à mi-parcours, l’exposition est soumise à l’épreuve du temps qui passe par la projection continue et en grand format du magnifique film « Nuit d’un jour » de Véronique Boudier (à regarder -comme un feu de cheminée- pendant près d’une heure). On pourra y revenir à l’envie.

Le titre de ce film exceptionnel est aussi le titre de l’exposition.

Réservez un créneau sans plus attendre - visites scolaires les jeudis et vendredis après-midi

Communiqué de Presse : NUIT D’UN JOUR - Le Château de La Borie invite le Frac-Artothèque Nouvelle-Aquitaine.