Vers le site du Rectorat Vers le site national

Navigation

Vous êtes ici : Accueil > Archives > 2005-2006

Les programmes rénovés du lycée

Stage du 15 et 16 décembre 2005 au lycée Suzanne Valadon
vendredi 6 janvier 2006.
STAGE intitulé : Programmes rénovés au Lycée
Code : APL503
Lieux Lycée polyvalent S. Valadon, Limoges
Public professeurs des lycées et membres des jurys du baccalauréat
Dates : 15 et 16 décembre 2005
Documents de travail :
    - proposés aux stagiaires
Exercices pédagogiques
    - en cours d’expérimentation
    - produits par les stagiaires
Tableau : œuvres du programme et notions liées à la question de la présentation.
    - productions d’élèves

Objectifs :

- Bilan du bacalauréat session juin 2005 (la validation des planches, la fiche pédagogique).

- Aborder les nouvelles questions du programme :

  • Enseignement de spécialité : théâtralisation et hybridation du corps et de son image, sources et perspectives dans l’art vidéo et numérique.
  • Enseignement facultatif : Olympe de Gouges in la fée électronique, 1989, Nam June Paik, Musée d’art moderne de la ville de Paris.

- Harmoniser les pratiques des enseignants des lycées et la conduite de l’oral à l’examen du baccalauréat.



Programme

- Jeudi 15 décembre
9H00 - Accueil
9H15 - Bilan Bac 2005 : le dossier, la fiche pédagogique, l’entretien.
10H20 - Les nouvelles questions du bacalauréat : les arts vidéo et numérique (spécialité) - Nam June Paik (Facultatif)
12H00 - Pause déjeuner
14H00 - Conférence Nicolas Thély : les arts vidéo et numérique dans les pratiques artistiques contemporaines.

- Vendredi 16 décembre
9H00 - Accueil
9H15 - Débat sur la conférence : quelle exploitation pour les cours ?
10H15 - Séance de travail sur internet : présentation du site arts-plastiques académique rénové.
Exploitation des ressources en ligne : la sitographie.
12H00 - Pause déjeuner
14H00 - Exercices pédagogiques : travail en groupes à partir de pistes proposées.
16H00 - Bilan



Rappels importants

- Dans le dossier, c’est la planche qui prime comme support pour les documents : elle est un support strict et neutre de présentation.
Dans le cas du retable : le candidat peut présenter un retable articulé et mobile qui, déployé, n’excède pas le format de la planche.

- La validation des planches : chaque planche du dossier est validée en faisant apparaître au verso les mentions suivantes : spécialité ou facultatif, l’année de la session, le cachet de l’établissement, la signature du professeur.

- La fiche pédagogique est obligatoire (datée, signée par le professeur et le chef d’établissement). Chacun est libre dans la conception de cette fiche mais elle doit :

  • être synthétique
  • faire apparaître les points du cours
  • mentionner les sorties pédagogiques

La fiche pédagogique permet au jury d’interroger le candidat.



Entrées notionnelles Le retable du Jugement dernierOlympe de Gouges dans la fée électronique La fontaine Stravinsky
Œuvre/artiste Travail d’atelier
Œuvre de commande
Image de dévotion ; fonction sociale et religieuse
Commande de la mairie de Paris pour le musée d’art moderne de la ville de Paris
Fonction commémorative
Collaboration d’artistes
Commande d’État
Monument public ; fonction sociale et estétique
Œuvre/sources de représentation Interprétation du texte sacré ; (les Évangiles)
Œuvre en dialogue avec l’œuvre de Duffy
L’histoire des personnages de la Révolution française
Œuvre conçue et installée en relation avec l’œuvre de Raoul Duffy, La fée électricité
L’art vidéo et électronique
Évocation et hommage à l’œuvre d’un musicien
Œuvre/lieu de présentation Intérieur
Lieu sacré
Intérieur
Institution muséale : salle Duffy
Extérieur
Lieu public
Œuvre/Espace-temps Œuvre transformable
Événement et point de vue
Image fixe/mobile
Passé/présent
Événement, commémoration
Mouvement
Rythme
Déroulement
Œuvre/spectateur Déambulation
Lecture frontale
Installation
Scénographie
Sensorialité et motricité

En ce qui concerne la nouvelle question d’enseignement de spécialité un article propose les ressources bibliographiques et sitographiques indispensables : consulter


Conférence
Nicolas Thély, Maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.
Sujet : les arts vidéo et numérique dans les pratiques artistiques contemporaine.

- Résumé :
Les balises du champ théorique et pratique du corps et de son image dans l’art vidéo et numérique peuvent être ramenées à quelques problématiques essentielles.
La première problématique est celle du rapport à notre propre image, stimulé par les pulsions de fascination et de narcissisme.
La deuxième problématique est celle de la manipulation et de la circulation des images dans un contexte informatique permettant le "copier-coller", le sampling et le téléchargement.
La troisième problématique est celle du matériel utilisé, de l’évolution permanente des standards et des logiciels et ses conséquences sur la nature d’un projet.
La quatrième problématique est celle de l’appréciation des images numériques, de leur réception et de leur interprétation.
La cinquième problématique est celle de la circulation des images (nomadisme) et de la spécificité du médium dans le contexte du tout numérique.


 
Répondre à cet article