Les "P’tits bouquineurs" du collège André Maurois à Limoges

mardi 9 décembre 2008
par  Magali Lesince
popularité : 18%

Les p’tits bouquineurs du collège André Maurois, ont sélectionné des coups de coeur roman, BD et Manga pour cette année scolaire 2008-2009.

Les p’tits bouquineurs vous parle de :

L’heure de la sortie / Blondieau, Adeline.- Bamboo édition, 2008

C’est fou tout ce qui se passe à la sortie de l’école ! Après une dure journée pour les parents, patienter ensemble à la grille de l’école toute l’année, ça crée des liens ! Sur place, toutes les conversations, qu’elles soient intimes ou décalées, sont de mise.
L’Heure de la sortie, c’est un regard amusé sur les rapports humains et tout ce qui fait le sel de la vie. Une BD pour vous parents !

Les nombrils T.1 : pour qui tu te prends / Dubuc.- Dupuy, 2006

Un intérêt somme toute très mesuré pour ce premier tome. Les gags tout en sachant se renouveler au minimum, finissent tout de même par être lassant et la fin de l’album est longue.
Point positif cependant, même si chaque gag est indépendant, l’ensemble des historiettes forment une histoire à part entière et s’enchainent faisant évoluer les copines. Les deux pestes sont bien croquées, tant dans leur comportement gestuel que psychologique. Nous sommes en plein dans la puberté où rien d’autre ne compte que de plaire et de se moquer des autres. Cette BD est donc juste et c’est sûrement ce qui fait que les ados s’y accrochent un minimum. Enfin, le trait gonflé, caricatural, à mi chemin entre Cauvin et Franquin est bien maitrisé et agréable.

Les légendaires T.1 et 2 / Sobral.- Delcourt, 2004

Les légendaires est une bd destinée à la jeunesse qui peut leur servir d’introduction à l’héroïc fantasy. L’auteur s’adresse aussi bien aux garçons qu’aux filles. Le dessin et le style sont fortement inspirés par le manga avec des personnages enfantins. D’ailleurs le rythme de parution depuis 2004 est très rapide. De plus l’auteur se concentre sur l’aventure tout en y mêlant une dose d’humour. C’est plutôt dynamique. On regrettera l’absence d’une véritable profondeur dans le dessin notamment au niveau des paysages. Le scénario n’apporte rien d’original mais est bien structuré, facile d’accès et rythmé. Bref, c’est un peu inégal d’un point de vue qualitatif. Cependant, les enfants apprécient : c’est certain !

Love Hina T.1 / Akamatsu, Ken.- Pika édition, 2000

Catégorie : Shonen (= manga pour garçon)

Un manga à la base amusant même si terriblement classique, qui devient au bout de peu de volumes vite lassant et répétitif. Toujours les mêmes gags, les mêmes apitoiements du loser de service, et sans spécialement d’évolution ni dans les personnages, peu développés et assez superficiels, ni dans la maigre histoire. Ce qui plaît à nos ados, c’est l’ambiance lycée, une touche d’humour, les dessins très expressifs et l’histoire d’amour qui est peut-être un peu impossible mais attendrissante, surtout pour nos petites sixièmes.

Bleach T.1 / Kubo, Tite.- Génat, 2002

Catégorie : Shonen

C’est un manga qui ne frappe pas par son originalité. En effet, on retrouve une fois de plus le héros lycéen qui, entouré de ses amis, combat le mal (ici des esprits maléfiques) et devient de plus en plus fort au fur et à mesure de ses aventures. Cependant, on apprécie que pour une fois le héros principal ne soit pas un idiot comme dans de nombreux shonens mais plutôt un adolescent tourmenté par la mort de sa mère. Les personnages sont très divers et très nombreux. Ils ont tous un caractère différent, ce qui va entraîner des scènes comiques. Mais le comique va laisser place au fur et à mesure de l’histoire à de l’action pur et dur. Côté scénario, le début du manga est assez poussif car Tite Kubo, l’auteur, a voulu présenter longuement les personnages et les lancer dans l’histoire. Il faut quelques tomes pour que l’intrigue principale se lance réellement mais elle se montre passionnante.
Côté graphisme, l’auteur a un très bon coup de crayon et les combats sont très bien rendus même si le dessin est parfois agressif.
En conclusion, un manga à lire pour tous les amateurs de shonens et de combats fantastiques.

Nana T.1 et 2 / Yazawa, Ai.- Delcourt, 2000

Catégorie : Shojo (= manga pour fille)

Tout d’abord un bon point pour le graphisme splendide, fin, travaillé et totalement maîtrisé. Ai Yazawa est accro à la mode (elle a travaillé dans ce milieu quelques temps) et ça se voit. Elle attache un soin particulier à vêtir ses personnages à la dernière mode, les rendant élégants sans pour autant les rendre vulgaires, avec un soucis du détail très important. De plus, le style colle parfaitement à l’histoire et on saisit tout de suite le caractère des personnages, extrêmement expressifs grâce à une large palette de caricatures, le travail des yeux, du regard.
La narration est typiquement shôjo, donc assez libre et dynamique, mais malgré quelques flash-backs ici et là (dans le premier volume), on n’est absolument jamais perdu, ça se lit très facilement et on reconnaît sans difficulté tous les personnages. On aurait pu avoir peur de se retrouver face à un manga superficiel, s’attachant plus à nous raconter les histoires de coeur de jeunes plus intéressés par leur look que par leur vie mais, fort heureusement, ce manga va beaucoup plus loin que la simple histoire mielleuse pour ado puisque Yazawa aborde toutes les questions du passage à l’âge adulte avec beaucoup d’humour, de dérision et d’émotion. Les personnages sont attachants, vraisemblables dans leurs réactions, humains, complexes et on prend beaucoup de plaisir à les suivre. Un manga qui plaît beaucoup aux filles de 4ème et 3ème.


Portfolio

L'heure de la sortie Les nombrils T.1 Les légendaires T.1 Love hina T.1 Bleach T.1 Nana T.1