Fiche ONISEP du BTS Management Commercial Opérationnel
Article mis en ligne le 10 décembre 2020

par Jamila Khaddam-Ellah

Le titulaire de ce BTS est formé pour prendre la responsabilité d’une unité commerciale de petite taille ou d’une partie de structure plus importante (boutique, supermarché, agence commerciale, site Internet marchand...). Dans ce cadre, il remplit les missions suivantes : management de l’équipe, gestion opérationnelle de l’unité commerciale, gestion de la relation client, animation et dynamisation de l’offre. En fonction de la taille de l’entreprise, il peut être chef de rayon, directeur adjoint de magasin, animateur des ventes, chargé de clientèle, conseiller commercial, vendeur-conseil, téléconseiller, responsable e-commerce, responsable d’agence, manageur de caisses, chef des ventes, etc.

Cette formation a remplacé le BTS Management des unités commerciales à la rentrée 2019.

Les attendus PARCOURSUP pour le BTS MCO :

Les attendus nationaux de la plateforme d’inscription dans l’enseignement supérieur Parcoursup sont les suivants :

  • Disposer de compétences relationnelles propres aux métiers des services et de la relation client
  • Disposer d’une appétence pour le conseil client, la mise en avant des produits, l’animation d’une équipe, la valorisation d’un lieu de vente
  • Avoir la capacité d’évoluer dans des environnements numériques et digitalisés
  • S’intéresser au management des entreprises, à leur stratégie marketing et commerciale, ainsi qu’à leur environnement économique et juridique
  • Disposer de compétences pour collaborer et travailler en équipe dans le cadre d’une démarche de projet
  • Disposer de capacités d’organisation et d’autonomie
  • Être capable d’adopter des comportements et des codes professionnels

Les admissions

Le BTS management des unités commerciales est accessible à tout titulaire d’un baccalauréat : bac STMG, bac pro commerce, bac général. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Les poursuites d’études

Le BTS a pour objectif l’insertion professionnelle mais avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en licence professionnelle du domaine commercial, en licence LMD (L3 en économie-gestion ou en sciences de gestion), en école supérieure de commerce ou de gestion ou en école spécialisée (écoles du réseau EGC, formations Négoventis etc.) par le biais des admissions parallèles.

Exemples de formations possibles :

  • Responsable en marketing, commercialisation et gestion (EGC)
  • Responsable de développement commercial (réseau Négoventis)
  • Responsable de la distribution (réseau Négoventis)
  • LICENCEPRO management des activités commerciales
  • LICENCEPRO commercialisation de produits et services