Thème 7 - Quelle est l’influence de l’Etat sur l’évolution de l’emploi et du chômage ?
Article mis en ligne le 13 janvier 2021

par Jamila Khaddam-Ellah

THEME 7 - Quelle est l’influence de l’Etat sur l’évolution de l’emploi et du chômage ?

Cette page contient un ensemble de recommandations pédagogiques pour traiter le thème 7 du programme de terminale STMG de la spécialité économie ainsi que des liens vers des ressources pédagogiques.
(N.B : Les thèmes numérotés de 1 à 5 ont été traités dans le programme de l’enseignement de spécialité de droit et économie de la classe de première.)

Objectifs pédagogiques : Les enjeux économiques (emploi / chômage) et sociaux (niveaux de vie, inégalités, etc.) sont prégnants dans le marché du travail. Celui-ci, comme tous les marchés, connaît des dysfonctionnements qui peuvent être à l’origine du chômage. Le chômage peut être aussi provoqué par une insuffisance de la demande globale ou par des coûts de main d’œuvre trop importants. En fonction de l’analyse qui est faite de son origine, les politiques économiques engagées seront différentes et très contrastées selon les pays.

Après avoir étudié ce thème, l’élève sera capable :

  • d’expliquer les différences entre les notions d’État-gendarme et d’État-providence, et d’envisager le degré de participation de l’État à l’économie via des entreprises publiques, semi-publiques ou privées ;
  • de définir l’offre de travail et la demande de travail, et de les distinguer de l’offre d’emploi et de la demande d’emploi ;
  • de distinguer la population active de la population inactive ;
  • de calculer le taux d’activité, le taux de chômage et le taux d’emploi ;
  • de décrire et d’interpréter l’évolution de ces trois taux en France à partir de courbes de tendances ;
  • de définir ce que sont une situation de plein emploi et une situation de sous-emploi ;
  • d’identifier et d’interpréter les différentes sources d’imperfections du marché du travail ;
  • de définir les différentes formes de chômage ;
  • d’identifier les différentes politiques de l’emploi et de les catégoriser en politiques actives ou politiques passives.



PROGRAMME ET RECOMMANDATIONS PEDAGOGIQUES
THEME 7 - Quelle est l’influence de l’Etat sur l’évolution de l’emploi et du chômage ?

Une notice d’accompagnement pour les professeurs sur les notions étudiées dans le thème 7
Notice indicative thème 7
Cette notice d’accompagnement est destinée aux professeurs. Il ne s’agit en aucun cas de ressources à utiliser avec les élèves. Elles vise plutôt à partager le cadre théorique et les éléments factuels permettant de mieux maîtriser les notions parfois nouvelles figurant dans ce programme. Elle est destinée en particulier aux collègues qui n’ont pas à l’origine une formation économique, ou dont cette formation peut être lointaine.

Pour chaque sous-thème vous trouverez ci-dessous :

  1. Le programme avec le contexte et les finalités de chacun d’entre eux.
  2. Les indications complémentaires : conseils didactiques et pédagogiques.
  3. Des ressources pédagogiques.



Recommandations pédagogiques pour le sous-thème 7.1. Activité et chômage

7.1. Activité et chômage

Indications complémentaires - conseils didactiques et pédagogiques :
Ce sous-thème peut être traité après le point 7.2. Dans ce cas, le professeur étudiera comme prérequis le fonctionnement du marché du travail et ses déséquilibres avant d’aborder la mesure et les formes du chômage de ce présent point 7.1.

Si le professeur ne fait pas ce choix, il est alors préférable de commencer ce sous-thème par la présentation de la mesure du chômage.

Le chômage est un phénomène complexe, tant en ce qui concerne sa nature que sa mesure, qu’il convient d’expliciter en se limitant à la définition du taux de chômage au sens du BIT. Le professeur montre l’intérêt de retenir cette définition pour les statistiques de l’INSEE.
L’analyse du taux de chômage et de ses variations doit prendre en compte le nombre de chômeurs et la population active. Il convient également, pour donner une meilleure lecture de l’évolution du taux de chômage, de le confronter au taux d’emploi. Le niveau du chômage résulte en effet de l’écart entre le nombre des personnes qui sont dites actives sur le marché du travail (qui ont un emploi ou en cherchent un) et le nombre de celles qui ont un emploi. Des calculs de chacun des taux sont proposés aux élèves afin de mieux les appréhender. Il est pertinent de mettre en avant la relation inverse qui existe généralement entre l’évolution des taux de chômage et taux d’emploi.

Les interprétations du chômage étant multiples et soumises à des interprétations contradictoires, il convient, sans privilégier une explication, d’en présenter les formes essentielles à partir de statistiques récentes :

  • Le chômage de plein emploi, appelé également chômage frictionnel, correspondant au délai minimum de recherche d’information sur le marché du travail et existant alors même que l’économie est en mesure d’utiliser pleinement tout le travail disponible.
  • Le chômage volontaire, selon les économistes néoclassiques, qui correspond à la situation d’individus qui refusent de travailler au salaire que fixe le marché.
  • Le chômage involontaire, ou conjoncturel, ou encore dit keynésien, fondé sur une insuffisance de la demande globale.
  • Le chômage structurel qui traduit un déséquilibre profond du marché du travail lié aux mutations technologiques et/ou aux rigidités de fonctionnement de celui-ci.
Contexte et finalités
Notions
Selon le BIT (Bureau international du travail) et l’INSEE, le chômage peut prendre différentes formes en fonction des situations auxquelles il correspond (chômage de plein emploi, chômage
structurel / conjoncturel, chômage volontaire / involontaire, etc.).
Les deux mesures principales du chômage sont le taux de chômage et le taux d’emploi, constitutifs du taux d’activité.
Les différentes formes de chômage.

Le taux de chômage et le taux d’emploi.



Ressources sur l’activité et le chômage

Notions
Ressources
Le chômage et ses différentes formes Une séquence (à actualiser) du CRCOM sur les explications du chômage.

Et qui permet d’aborder les notions suivantes :

  • Le chômage et le taux de chômage,
  • La flexibilité du marché du travail,
  • Le chômage structurel et conjoncturel.



Le CRCOM met à disposition le dossier professeur dans l’espace corrigés.

Trame CRCOM - Les explications du chômage


Dossier élève



Une activité interactive : Jeu du Millionnaire sur les explications du chômage proposée par l’académie de Montpellier.
Activité réalisée par J. Grard (Académie de Montpellier)



Taux de chômage et taux d’emploi Une séquence sur Lumni « Taux d’activité, taux d’emploi et chômage »

Support pédagogique Lumni









Une vidéo réalisée dans le cadre d’un partenariat entre l’Insee et l’Académie de La Réunion. : Comment mesure-t-on le chômage ?






Une vidéo Dessine moi l’économie « Comment mesure-t-on le chômage ?

En France, les chiffres du chômage sont souvent très commentés dans les médias.
Mais saviez-vous que ceux-ci peuvent provenir soit de l’INSEE, soit de Pôle Emploi, et que ces deux institutions n’ont pas la même façon de calculer le nombre de chômeurs ?
Grâce à cette vidéo, découvrez comment l’INSEE et Pôle Emploi mesurent le chômage, et pourquoi il existe souvent un écart entre leurs chiffres respectifs.

Comment mesure-t-on le chômage ?


Schéma mesure du chômage






Recommandations pédagogiques pour le sous-thème 7.2. L’offre et la demande de travail :


7.2. L’offre et la demande de travail

Indications complémentaires - conseils didactiques et pédagogiques :
Le sous-thème 7.2 peut opportunément être traité avant le point 7.1.
L’offre de travail / la demande d’emploi peut être présentée en évoquant d’une part les facteurs proprement démographiques qui conditionnent l’évolution de la population active et en abordant d’autre part la décision économique d’entrer ou non sur le marché du travail. Le taux d’activité est un indicateur qui mesure la part des individus qui occupent un emploi ou souhaiteraient en occuper un dans la population en âge de travailler.

La situation de la France en termes de taux d’activité peut être calculée par les élèves et rapprochée du taux d’emploi étudié en 7.1 afin de de leur faire comprendre que le niveau du chômage résulte de l’écart entre le nombre des personnes qui sont dites actives sur le marché du travail (qui ont un emploi ou en cherchent un) et le nombre de celles qui ont un emploi.

Il convient de montrer que la demande de travail / l’offre d’emploi résulte directement des choix de l’entreprise portant sur le niveau de production (qui dépend de la demande anticipée pour le produit) et sur la combinaison optimale des facteurs de production notamment le travail (étudié en point 2.1).

Pour caractériser le fonctionnement du marché du travail, il convient de souligner que la loi de l’offre et la demande n’y joue pas de la même manière que sur un marché concurrentiel. Le prix sur ce marché (salaire) fait l’objet généralement d’une négociation collective entre représentants des employeurs et des salariés à plusieurs niveaux qu’il faudra brièvement exposer (entreprise, branche, national). Des contraintes légales et conventionnelles régissent ce marché (exemple du salaire minimum).

Ainsi les notions d’équilibre (plein emploi) et de déséquilibres (sousemploi et chômage) seront expliquées à partir d’illustrations graphiques faisant intervenir des courbes d’offre et de demande sur lesquelles le professeur pourra s’appuyer sans toutefois s’y réduire.


Contexte et finalités
Notions
La demande de travail émane des entreprises et dépend essentiellement de quatre facteurs :

  • la demande pour le produit ;
  • l’’efficacité du travail (la productivité) qui permet de répondre à la demande avec la même quantité de facteurs ;
  • la substituabilité entre le travail et le capital ; - le coût du travail.
    L’étude de la demande de travail s’intéresse à l’impact d’une variation de ces quatre facteurs sur le volume de travail, c’est-à-dire sur l’offre d’emploi. L’offre de travail correspond à la demande d’emploi qui émane des ménages appartenant à la population active.
    L’équilibre sur le marché du travail détermine les quantités de travail échangées et le niveau de salaire auquel les offreurs et les demandeurs de travail accepteront l’échange. L’accord entre l’offreur et le demandeur donne lieu à un contrat de travail.
La demande de travail / l’offre d’emploi.
L’offre de travail / la demande d’emploi.
La population active et le taux d’activité.
Le plein emploi.
Le sous-emploi.
Les négociations salariales.
Les contraintes légales et conventionnelles.
Le salaire minimum.
Le chômage structurel.
La demande anticipée.
Le chômage
conjoncturel.


Ressources sur l’offre et la demande de travail

Notions
Ressources
Le marché du travail Citéco – Une vidéo d’animation pédagogique « Comprendre les mécanismes du marché du travail »
Le concept de travail recouvre de nombreux aspects. Partez à la découverte du marché du travail dans un pays fictif où un secteur d’activité se trouve confronté à un choc d’innovation. Comment s’effectue alors l’ajustement de l’offre et de la demande de travail ? Quels sont les différents types de politiques publiques le plus souvent envisagées ? Quelles sont les conséquences de cet ajustement et de ces politiques pour les travailleurs, pour les entreprises et pour les États ?
Le film évoque l’offre des travailleurs et la demande des entreprises, les notions de population active, de plein emploi, de chômage, de salaire et de charges sociales, d’innovation, de compétitivité et de pauvreté. Il présente ensuite les outils dont dispose l’État pour réguler le marché du travail à travers 3 stratégies types portant respectivement sur le niveau du salaire, sur celui des charges sociales et sur la formation.






Une séquence (à actualiser du CRCOM) qui pose la problématique « Le chômage résulte-t-il de dysfonctionnements sur le marché du travail ? »
Cette séquence permet d’aborder les notions suivantes :

  • Offre et demande de travail,
  • Population active,
  • Taux d’activité,
  • Emplois typiques et atypiques,
  • Négociations salariales,
  • Contraintes légales et conventionnelles,
  • SMIC.
    Le CRCOM met à disposition un dossier professeur dans l’espace corrigés.
    Dossier élève CRCOM - Le marché du travail
La population active Une vidéo Xerfi Canal "Comprendre le chômage avec l’évolution de la population active"
A 10,2% au 3ème trimestre, le taux de chômage en France métropolitaine est au plus haut depuis 1997. Ce chiffre a été abondamment commenté, mais toujours sous le même angle, celui de la progression du nombre de chômeurs qui frôle désormais les 3 millions, un chiffre en hausse de 75 000 personnes sur le trimestre précédent [...]






Une vidéo Dr CAC – Pourquoi le chômage aime les jeunes ?






Une vidéo prépa Sciences Po "Comprendre l’évolution de la population active depuis 1914"





Négociations salariales Un dossier sur la négociation collective sur le site de SECAFI

à télécharger ici.

Avec une vidéo explicative  :






Une application sur le site Juritravailpour se calculer un salaire selon que l’on soit du côté salarié ou employeur.

  • SALARIÉS : Négociez une augmentation, Situez-vous sur le marché du travail, Appréciez le salaire d’une offre d’emploi
  • EMPLOYEURS : Déterminez le salaire d’un candidat, Calculez les augmentations annuelles de salaire, Comparez les salaires de vos employés.
Le salaire minimum Une vidéo des JECO “ Quel salaire minimum au XXIeme siècle ? »
Conférence organisée le 18 nov 2020


Accompagnée d’un article à télécharger :
Panorama des salaires minimaux dans les économies avancées



Créé en 1970 et se substituant alors au SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) le SMIC (salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) a cette année fêté son 50ème anniversaire. La conférence s’efforcera de faire à cette occasion un bilan du SMIC, le comparant en particulier au salaire minimum allemand récemment créé (en 2015). Le SMIC est, de tous les salaires minimum existants parmi les pays de l’OCDE, celui dont la revalorisation est la plus contrainte par des dispositions légales. Ce choix est-il favorable à la protection des travailleurs, à la croissance et à l’emploi ? Le SMIC répond-t-il aux attentes exprimées au moment de sa création il y a 50 ans ? Serait-il souhaitable de le réformer pour en rapprocher le fonctionnement de celui des salaires minimum des autres pays développés ? Au-delà, de nombreux travailleurs indépendants (dont les travailleurs ‘ubérisés’ des plateformes) connaissent de fortes subordinations économiques sans bénéficier de la protection d’un revenu minimum. Faut-il, et si oui comment, les faire bénéficier d’une protection équivalente à la protection salariale apportée aux salariés par le SMIC ? Autrement dit, quel pourrait être le salaire/revenu minimum du XXIème siècle, conciliant au mieux la protection du travailleur et l’efficacité économique ?




Recommandations pédagogiques pour le sous-thème 7.3. Les politiques de l’emploi :


7.3. Les politiques de l’emploi

Indications complémentaires - conseils didactiques et pédagogiques :

Dans le prolongement de la notion de chômage étudiée dans les deux sous-thèmes précédents, il s’agit de montrer que l’intervention de l’État à travers diverses politiques de l’emploi peut permettre de réduire le chômage et de rendre ses conséquences sociales plus supportables.

Favoriser l’aide au retour à l’emploi est un objectif essentiel dans la lutte contre le chômage structurel, c’est pourquoi il est important de montrer qu’en période de chômage de masse, le choix de favoriser les politiques actives (développer la formation professionnelle, améliorer l’adéquation entre l’offre et la demande de travail, stimuler la demande de travail…) ont remporté l’adhésion de l’État. Néanmoins, les politiques passives (indemnisations dans le cadre de la protection sociale – voir point 6.4, préretraites, allongement de la scolarité…) ont été également largement développées afin notamment de réduire l’offre de travail quand le contexte était à la pénurie d’emploi mais ces politiques posent le problème de leur financement.

Face à un chômage conjoncturel, il s’agit pour le professeur de montrer que les politiques de relance budgétaire et monétaire étudiées dans le sous-thème 6.3 permettent d’agir théoriquement sur les conditions de la demande globale. Leur efficacité dans la lutte contre le chômage est toutefois contestée en raison de l’ouverture des économies.

Contexte et finalités
Notions
Pour lutter contre le chômage structurel, deux types de politique de l’emploi sont mis en œuvre : les politiques actives de l’emploi visent à améliorer le fonctionnement du marché du travail ; les politiques passives de l’emploi ciblent la réduction des conséquences négatives du chômage sur la population, comme l’avancement de l’âge de la retraite ou le développement des aides sociales pour les personnes durablement exclues du marché du travail.
Face à un chômage conjoncturel, un État peut s’engager dans des politiques de relance de la demande en augmentant, par exemple, les dépenses publiques ou en assouplissant la politique monétaire (baisse des taux d’intérêt, développement du crédit). Si cet État est dans la zone Euro, sa politique monétaire est dévolue à la Banque centrale européenne, dont le premier objectif est la stabilité des prix ; la politique budgétaire fait l’objet d’une surveillance permanente.
Les politiques actives et les politiques passives de lutte contre le chômage.


Ressources sur les politiques de l’emploi

Notions
Ressources
Les politiques de l’emploi Une vidéo de l’INA sur l’histoire des politiques de l’emploi depuis les années 1960 et qui distingue les différentes politiques actives et politiques passives menées en France pour lutter contre le chômage :




Vidéo des JECO « Le travail au XXIeme siècle » Conférence organisée le 18 nov 2020


Que valent les projections actuelles sur l’avenir des emplois ? Il y aura-t-il du travail pour tous dans les décennies à venir ? Les progrès de l’automation et de l’intelligence artificielle vont impacter le nombre d’emplois disponibles, mais aussi la nature de ces emplois. Doit-on craindre une disparition des emplois ou s’agit-il d’une « reconfiguration » ? Mais quel niveau de compétences sera requis pour les occuper ?

L’entrepreneuriat va-t-il progressivement remplacer l’emploi salarié tel que nous le connaissons aujourd’hui en France ? La question du travail est multidisciplinaire, économique, mais aussi fortement juridique, et les enjeux sociaux sont énormes. Le travail au 21ème siècle ne saurait se réduire à une question technique, c’est une question intensément politique qui appelle des réponses collectives mobilisant des conceptions de la société plus ou moins libérales, dans un contexte de concurrence mondialisée.

En ce mois de confinement, l’actualité s’invite au débat. Le développement massif du travail distanciel pose à nouveaux frais la question de l’autonomie et de la subordination des salariés. Quid de l’action syndicale et de la protection des travailleurs dans ce contexte ? Comment le management s’adapte-t-il quand la présence physique sur un lieu de travail est remplacée par du travail à la maison … la virtualisation ne conduit-elle pas à une « tâcheronisation » des métiers ?



Les ennemis de l’emploi (livre écrit par André Zylberberg et Pierre Cahuc) donne un éclairage entièrement nouveau sur le fonctionnement du marché du travail, la manière de penser le chômage et les politiques pour le combattre. « Non, le chômage n’est pas une fatalité liée à la mondialisation et au capitalisme financier ; non, un bon salaire n’est pas toujours l’ennemi de l’emploi ; non, la législation sur les licenciements ne protège pas l’emploi ; non, la formation n’est pas le remède à tous les maux du chômeur ; non, le travail ne se « partage » pas, car il se recompose par d’incessants mouvements de création et de destruction d’emplois. Voilà ce qu’enseignent les recherches les plus récentes conduites en France et dans de nombreux pays. On n’a pas « tout essayé » pour combattre le chômage. Loin de là. »

avec une série de vidéos d’interview d’André Zylberberg proposées par Sorbonne éco présentées plus bas.
Texte de l’interview avec les réponses d’André Zylberberg à télécharger
ici
.



Politique de dérégulation Vidéo 1 - « Le chômage dans le contexte français »
Questions posées :

  • Quelles sont les principales causes du chômage en France ?
  • Est-ce que la solution réside dans l’allègement du code du travail ?
  • Est-ce qu’une politique dite de « dérégulation » est efficace ?
  • Pourquoi est-ce si difficile d’anticiper une baisse du chômage ?







Réduire le coût du travail Vidéo 2 - « Le coût du travail »
Questions posées :

  • Que veut-on dire par coût du travail élevé ?
  • Qu’est-ce qu’on inclut dans le coût du travail ?
  • Faut-il baisser les charges sociales pour réduire le chômage ?
  • Peut-on améliorer le SMIC en France ?
  • Quelles seraient les politiques les plus prometteuses pour réduire le chômage en France ?







Le partage du travail Vidéo 3 - « Le partage du travail »
Questions posées :

  • Partager le travail, est-ce une solution ?
  • Pourquoi le partage du travail n’a aucun effet sur l’emploi ?
  • Quel aurait été l’impact de la mise en place des 35 heures sans baisse des charges ?
  • A qui profite la baisse des charges ?
  • Ne faut-il pas abaisser l’âge de la retraite pour faire baisser le chômage des jeunes ?







Les emplois aidés Vidéo 4 - « Les emplois aidés »
Questions posées :

  • Est-ce que les « emplois aidés » peuvent contribuer à faire baisser le chômage ?
  • Faut-il conserver la politique des emplois aidés ?
  • Quels sont les alternatives aux emplois aidés ?
  • Pourquoi le secteur marchand est-il plus favorable au retour à l’emploi ?







Le chômage partiel Vidéo pédagogique sur le chômage partiel proposée par Citéco






Actualité liée au chômage partiel  : Il permet à une entreprise de gérer une baisse d’activité ponctuelle sans avoir à licencier ses salariés. Après de nombreuses adaptations en 2020 en raison de la crise du Covid, le dispositif évolue de nouveau en 2021.

Un article sur le Journal du Net avec une vidéo explicative présentant les nouveautés 2021.

Un article sur Juritravail avec une vidéo explicative :





La prime d’activité Une vidéo Dessine moi l’économie sur la prime d’activité
Lancée en janvier 2016, la prime d’activité remplace à la fois le RSA activité et la prime pour l’emploi. Mais pourquoi avoir remplacé ces deux dispositifs ? Quelles étaient leurs limites ? La prime d’activité aide-t-elle mieux les salariés à faibles revenus ?

Un autre exemple : le revenu universel Un dossier sur Vie Publique.fr sur "Un revenu universel pour répondre à la fin du travail ?" Par Guillaume Allègre - Économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE)

Une vidéo Dessine moi l’économie sur le revenu universel

Analyse des politiques de l’emploi Un exemple de travail à réaliser par les élèves : comparer les projets des candidats aux élections présidentielles.

Dessine-moi l’éco propose une vidéo qui compare les projets des candidats en 2017 : Que proposent les candidats à la présidentielle pour lutter contre le chômage ?