Thème 9 - Comment concilier la croissance économique et le développement durable ?
Article mis en ligne le 14 janvier 2021

par Jamila Khaddam-Ellah

THEME 9 - Comment concilier la croissance économique et le développement durable ?

Cette page contient un ensemble de recommandations pédagogiques pour traiter le thème 9 du programme de terminale STMG de la spécialité économie ainsi que des liens vers des ressources pédagogiques.
(N.B : Les thèmes numérotés de 1 à 5 ont été traités dans le programme de l’enseignement de spécialité de droit et économie de la classe de première.)

Le thème 9 n’est pas au programme de l’épreuve écrite terminale du mois de mars. Il peut faire l’objet d’une évaluation lors de l’épreuve du grand oral du mois de juin.




Objectifs pédagogiques : Si le développement des pays émergents a réduit certains écarts, de fortes inégalités subsistent entre pays et surtout à l’intérieur de chaque pays. Ces inégalités concernent l’accès à des biens et services essentiels, tels que la santé, l’éducation, l’eau, les biens de consommation courants. Parallèlement, le changement climatique pose la question de la poursuite d’un modèle de consommation fondée sur l’exploitation des énergies fossiles. Le développement durable et la transition écologique apparaissent comme des solutions pour préserver les équilibres sociaux et environnementaux au niveau mondial. Ce nouveau contexte de développement durable exige des adaptations des marchés à la fois au niveau global, par une coordination internationale, et au niveau local, par de nouvelles formes d’activités économiques. L’éducation et la formation constituent des enjeux capitaux pour le développement économique.

Après avoir étudié ce thème, l’élève sera capable :

  • de définir croissance économique et développement durable ;
  • d’identifier et d’interpréter des indicateurs du développement durable ;
  • de distinguer la pauvreté absolue de la pauvreté relative ;
  • de désigner les ressources renouvelables et non renouvelables ;
  • d’expliquer l’importance de la transition écologique dans le développement durable ;
  • d’identifier les divers instruments de la transition écologique ;
  • de discuter l’impact des instruments de la transition écologique sur la production, la consommation et l’investissement ;
  • de décrire les caractéristiques de l’économie collaborative et de l’économie circulaire ;
  • d’identifier les différents acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) ;
  • de définir un bien public mondial ;
  • d’expliquer la nécessité de la coopération internationale pour préserver les biens publics mondiaux.



PROGRAMME ET RECOMMANDATIONS PEDAGOGIQUES
THEME 9 - Comment concilier la croissance économique et le développement durable ?

Une notice d’accompagnement pour les professeurs sur les notions étudiées dans le thème 9
Notice indicative thème 9
Cette notice d’accompagnement est destinée aux professeurs. Il ne s’agit en aucun cas de ressources à utiliser avec les élèves. Elles vise plutôt à partager le cadre théorique et les éléments factuels permettant de mieux maîtriser les notions parfois nouvelles figurant dans ce programme. Elle est destinée en particulier aux collègues qui n’ont pas à l’origine une formation économique, ou dont cette formation peut être lointaine.

Pour chaque sous-thème vous trouverez ci-dessous :

  1. Le programme avec le contexte et les finalités de chacun d’entre eux.
  2. Les indications complémentaires : conseils didactiques et pédagogiques.
  3. Des ressources pédagogiques.



Le thème 9 est un thème à part, qui ne sert pas d’appui à l’épreuve écrite contrairement aux huit premiers thèmes. Il constitue le support privilégié de l’économie pour la préparation au grand oral. Par conséquent et compte tenu de l’actualité des notions traitées dans cette partie, le thème 9 permet d’aborder les notions avec une très grande liberté pédagogique en privilégiant la mise en activités des élèves (visites d’organisations ou de sites, ateliers pédagogiques, visionnages de documentaires…).


Recommandations pédagogiques pour le sous-thème 9.1. Les sources d’une croissance économique soutenable

9.1. Les sources d’une croissance économique soutenable

Indications complémentaires - conseils didactiques et pédagogiques :

Le point de départ de l’étude est la croissance, notion déjà étudiée en début de classe de première, que le professeur doit réactiver tant du point de vue de la définition que de la mesure. Il s’agit de montrer aux élèves que la croissance a été particulièrement soutenue notamment pendant les trente glorieuses grâce au progrès technique et à l’innovation (protégée notamment par des droits de propriété tels que les brevets) et que les pays n’ont eu de cesse de tenter d’accélérer leur croissance économique afin d’asseoir leur position politique et économique dans le monde et d’améliorer le niveau de vie de leurs citoyens. Or la croissance s’est essoufflée à partir de la fin des années 1970 et ce notamment dans les pays industrialisés. Si celle-ci a été indéniablement source de progrès, elle a aussi engendré des dégradations au coût économique élevé (surexploitation des ressources non renouvelables) et parfois irréversibles.

L’étude doit également montrer que la croissance mondiale n’est pas homogène. Les pays émergents connaissent encore des taux de croissance élevés par rapport aux pays développés qui ont plutôt tendance à stagner. Ce niveau de croissance élevé permet néanmoins de soutenir l’accroissement de la population et d’améliorer le niveau de vie dans les pays émergents.

L’expression « Développement durable » est apparue au début des années 1990, c’est une notion à laquelle sont sensibilisés les élèves depuis le collège en SVT ainsi qu’en géographie. Dans cette partie, il convient de rappeler que des indicateurs alternatifs au PIB ont été développés pour mieux prendre en compte les dimensions du développement durable (économique, social, environnemental) tels que l’IDH (étudié dans le sous-thème 2.2) mais aussi d’autres tels que le PIB vert ou l’empreinte écologique (liste non exhaustive) qui sont davantage orientés vers la préservation de la qualité de l’environnement naturel. Des instruments sont également mis en œuvre par les États (réglementation, normes, labels, taxation et permis négociables) pour inciter les agents économiques à intégrer les contraintes environnementales à leurs décisions économiques (production, consommation, investissement).

La transition écologique, concept plus récent, renvoie à l’idée d’un cheminement progressif vers un modèle de développement plus durable qui prendrait en compte non seulement les défis écologiques (réduction des gaz à effet de serre) mais également économiques (création d’emplois verts) et sociaux (lutte contre les inégalités).

Ainsi le développement de l’économie collaborative, grâce à Internet, constitue un changement de modèle consumériste, qui remet en cause le besoin de propriété, au profit de la notion d’usage basée sur le partage des biens. Le passage vers une économie plus circulaire, axée sur une absence de gaspillage et une augmentation de l’intensité de l’utilisation des ressources implique également des gains environnementaux mais également des réallocations sectorielles d’emploi entre les activités intensives en matières et celles qui contribuent à les économiser. De même, les acteurs de l’économie solidaire expérimentent de nouveaux « modèles » de fonctionnement de l’économie, tels le commerce équitable ou l’insertion par l’activité économique, et privilégient le service rendu à la recherche du profit maximal.
Dans cette perspective, le professeur peut montrer le rôle décisif attribué aux nouvelles technologies et au progrès technique dans les domaines tels que le recyclage des déchets, le biocarburant, les énergies renouvelables, les plateformes d’échanges… Il peut montrer également que ces modèles économiques alternatifs ont permis à des ménages plus modestes de consommer des biens et services auxquels ils n’avaient pas accès au préalable dans un contexte de croissance morose.
Néanmoins la transition vers un autre modèle de développement semble difficile sans coopération entre les États. Celle-ci prend la forme d’objectifs négociés dans le cadre d’instances internationales. La préservation des biens publics mondiaux constitue un exemple de coopération nécessaire au niveau international (santé, qualité de l’air, biodiversité…). Ce point est à aborder en prenant appui sur la notion de bien public étudiée en début d’année de terminale dans le sousthème 6.2.

Contexte et finalités
Notions
Le processus de croissance économique et les sources de la croissance correspondent à l’accumulation des facteurs et à l’accroissement de la productivité globale des facteurs. Le progrès technique et l’accroissement de la productivité globale des facteurs sont étroitement liés dans la croissance économique.
Ce progrès technique provient en particulier de l’innovation qui est créée de façon endogène dans l’économie.
Les institutions (notamment les droits de propriété) et le système financier influent également sur la croissance en affectant l’incitation à investir et à innover.
La croissance économique se heurte à des limites écologiques (notamment l’épuisement des ressources et la pollution).
Le développement durable prend en compte non seulement les défis écologiques mais également les défis économiques et sociaux.
L’économie circulaire peut répondre à certains enjeux de la transition écologique en valorisant et en recyclant les produits usagés et les déchets. Il en est de même de l’économie collaborative qui permet une mutualisation des ressources.
Ces dernières années, un nouveau secteur s’est développé autour de l’économie sociale et solidaire (ESS). En France, les organisations relevant de l’ESS sont les associations, les coopératives, les mutuelles, les fondations ainsi que les entreprises sociales.
La croissance.

Les ressources renouvelables
et les ressources non renouvelables

Le développement durable

Le progrès technique

L’innovation Les droits de propriété

L’économie circulaire

L’économie collaborative

L’économie sociale et solidaire (ESS)


Ressources sur les sources d’une croissance économique soutenable

Notions
Ressources
La croissance Un film d’animation pédagogique proposé par Citéco sur la croissance

Comment l’activité d’une entreprise productrice de guitares est-elle prise en compte dans la production globale d’un pays ? Intègre-t-on dans cette production globale les activités de l’État ? À quoi sert la richesse ainsi créée chaque année dans un pays ?
Il aborde aussi certaines des limites du calcul du PIB et du taux de croissance du PIB : mesure de l’activité de la sphère domestique, impact sur l’environnement, relation avec le bien-être de la population.
Le film présente, à travers des exemples variés, les notions de valeur ajoutée (entreprises, État), de PIB, de croissance nominale et réelle. Il traite ensuite de la rémunération des parties prenantes à cette valeur ajoutée (salaires, intérêts, dividendes, impôts) et des dépenses issues des revenus de ces parties prenantes (consommation, investissement privé et public,…). Les problématiques des externalités et de l’utilité sociale sont également abordées.



Ressources renouvelables et
Ressources non renouvelables
Une vidéo Dessine moi l’économie “Le pétrole est-il toujours de « l’or noir » ?
Le pétrole a longtemps été une marchandise convoitée, source de nombreux conflits. Qu’en est-il aujourd’hui ? Avec l’arrivée des USA dans le top 3 des producteurs grâce au pétrole de schiste et l’extraction offshore, ainsi que les pays émergents qui s’engagent de plus en plus dans la transition énergétique, vous allez découvrir que le marché du pétrole a subi des changements majeurs.
Texte de la vidéo - le pétrole


Schéma - Le pétrole







Une vidéo Dr CAC “Sortir du nucléaire : à quel prix ?




Une vidéo des JECO : “Economie versus écologie » Conférence organisée le 19 nov 2020



Une série de vidéos sur le site de l’université de la Sorbonne “Quel mix énergétique pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ? »
par Fanny Henriet, chargée de recherche au CNRS
Listes des questions de l’interview :

  • Comment les émissions des gaz à effet de serre sont liées à la production d’électricité ?
  • Quels seraient les effets d’une taxe carbone pour réduire les gaz à effet de serre ?
  • Si on extrait plus de gaz, que devient le charbon qu’on n’utilise plus ?
  • Que faudrait-il faire pour éviter les effets de « fuites de carbone » ?
  • N’y a-t-il pas d’autres mécanismes économiques pour réduire les émissions ?



Lien vers le texte de l’interview avec les réponses aux questions : cliquez ici.



Le développement durable Une séquence du CRCOM sur la nécessité d’une nouvelle forme de croissance.
Pourquoi mettre en œuvre une croissance soutenable ?
avec les notions suivantes :

  • Le développement durable
  • Les indicateurs de développement durable
  • Les instruments du développement durable.



Le CRCOM met à disposition le support professeur dans l’espace corrigés.

Trame de la séquence


Dossier élève



Un dossier complet proposé par Citeco sur le développement durable

Dossier développement durable



Une vidéo Dessine moi l’économie “La décroissance, une solution à la crise ? »

La croissance soutenable


Schéma - La croissance soutenable






Une vidéo sur la finance Verte proposée par Citeco.
Qu’est-ce que la finance verte ? Par quel moyen un investissement vert peut-il devenir intéressant sur le long terme ? Une finance plus durable peut-elle réellement répondre aux défis climatiques ?




Une vidéo des JECO : Green Deal, seule voie de relance européenne ? Conférence organisée le 17 nov 2020

La nouvelle Commission européenne fait la part belle aux questions écologiques et à la transition vers une économie bas-carbone. Le Green Deal européen au cœur de son projet requiert, de la part des individus comme de celle des institutions, des changements majeurs dans leurs comportements : modes de consommation, choix d’investissements, orientations des financements, politiques publiques, politiques industrielles, etc. Elle nécessite aussi de revoir nos relations commerciales avec le reste du monde, au travers d’une fiscalité carbone aux frontières de l’Union européenne par exemple.

La crise de Covid-19 a rendu l’agenda politique de la Commission à la fois plus urgent à mettre en œuvre mais elle l’a rendu sans doute aussi plus coûteux. La reprise économique et la résolution des problèmes sociaux consécutifs à la crise sanitaire ont besoin d’un élan collectif et d’une coordination européenne. Sans l’un et sans l’autre, les divergences européennes que la crise a entretenues ne pourront pas se résorber. Dans le même temps, les difficultés économiques et sociales rencontrées ici et là en Europe vont ralentir les changements de comportement que la transition écologique réclame.

C’est à ce dilemme entre transition douce et transformation radicale que cette conférence sera consacrée. Quels sont les projets de la Commission européenne ? Quels nouveaux outils mettra-t-elle en œuvre pour accélérer sa politique de Green Deal, malgré ou grâce à la crise de Covid-19 ? Le verdissement de l’économie européenne permettra-t-il d’assurer une reprise durable de l’activité ? Le Green Deal est-il le projet intégrateur pertinent pour relancer le projet d’Union européenne ? Telles seront les questions discutées lors de cette table-ronde



Economie circulaire Un dossier surCitéco sur l’économie circulaire « L’économie circulaire constitue-t-elle une solution viable face au défi environnemental »



Economie sociale et solidaire (ESS) Une séquence (à actualiser) du CRCOM sur la question de la place occupée par l’économie sociale et solidaire dans l’économie française.
Notions abordées : L’économie sociale et solidaire : principes et acteurs de l’économie sociale et solidaire

Le CRCOM met à disposition le support professeur dans l’espace corrigés.
Trame de la séquence


Dossier élève



Une animation sur Learning Apps : activité ludique qui permet de réviser le vocabulaire lié à l’économie sociale et solidaire proposée parl’académie de Montpellier.



Recommandations pédagogiques pour le sous-thème 9.2. La réduction de la pauvreté et le rôle de l’éducation et de la formation :


9.2. La réduction de la pauvreté et le rôle de l’éducation et de la formation

Indications complémentaires - conseils didactiques et pédagogiques :

La croissance ne permet d’ailleurs plus aux pays développés de réduire les inégalités, celles-ci semblent en effet se creuser à nouveau depuis une trentaine d’années. Pour évaluer les niveaux d’inégalités, le professeur prendra appui sur les indicateurs de la pauvreté absolue et de la pauvreté relative.


Contexte et finalités
Notions
La croissance économique reste un objectif de la plupart des politiques économiques afin d’améliorer l’emploi, le niveau de vie des individus et le niveau d’éducation des populations.
La réduction de la pauvreté absolue dans le monde a été extrêmement importante, notamment dans un contexte historique d’augmentation de la population mondiale. On constate cependant dans la majorité des pays une forte augmentation des inégalités et un maintien de la pauvreté relative.
L’éducation et la formation constituent un des premiers moteurs du développement économique des pays et de lutte contre la pauvreté.
La pauvreté absolue.

La pauvreté relative


Ressources sur la réduction de la pauvreté et le rôle de l’éducation et de la formation


Tableaux de l’économie française 2020 de l’INSEE sur le niveau de vie et la pauvreté

Synthèse INSEE
Données INSEE - la pauvreté

Une vidéo de l’INSEE « Qui sont les 190 000 travailleurs pauvres des Hauts-de-France ? »
Qui sont les travailleurs pauvres ? Qui sont les plus touchés ? Dans les Hauts-de-France en 2016, 8,5 % des travailleurs sont pauvres, soit 190 000 personnes. Cette proportion est plus élevée parmi les jeunes, les non-diplômés, les actifs à temps partiel et les non-salariés. Les secteurs d’activité les plus concernés sont les services principalement liés à la sécurité et aux personnes, l’agriculture et l’hébergement-restauration.



Rapport de l’observatoire des inégalités sur la pauvreté en France 2020 - 2021

Louis Maurin présente les points-clés du rapport en trois minutes.



Rapport du Secours Catholique « Etat de la pauvreté en France 2020 »

Le Secours Catholique-Caritas France a publié jeudi 12 novembre 2020 son rapport statistique annuel État de la pauvreté en France 2020.

A télécharger sur le site du secours Catholique « Etat de la pauvreté en France 2020].