Rare vestige du passé
Rare vestige du passé

Tôkyô a connu en 1923 un tremblement de terre qui a laissé la ville exsangue, totalement détruite. Les bombardements d’Avril 1945 ont eu comme conséquence la disparition des restes de la grandeur passée. Seuls quelques ultimes vestiges du passé subsistent à côté des immeubles ultra-modernes qui redéfinissent en permanence le paysage urbain.