1.Centre et périphérie
1.Centre et périphérie

a) L’espace central :

L’Etat birman s’est formé au cœur de la zone sèche, du XIe au XIIIe siècle (Haute Birmanie) sur le bassin moyen de l’Irraouadi. La plaine de Mandalay, abritée par les montagnes, reçoit des précipitations faibles (moins de 250 mm) ; la saison des pluies dure de juin à octobre ; dans certaines zones les agriculteurs ont mis au point un système d’irrigation avancé. La convergence de voies de communication aisées dans le sens nord-sud, plus difficiles dans le sens est-ouest, met en contact cette région avec le monde tibétain et thaï au nord-est, et avec les régions littorales et maritimes d’influence indienne au sud.