(HV2) lecture à haute voix : un pas vers la compréhension

samedi 16 juin 2018
par  Marie-Paule Lapaquette

Lire à haute voix, c’est lire à d’autres, pour les autres, partager son plaisir de la voix et du texte avec les autres.
Travailler la fluence de la lecture, ce n’est pas travailler une technique limitée à la reproduction orale du texte mais parvenir au sens, afin de faire de la compréhension l’objectif de la lecture. Cet objectif nécessite une excellente coordination de toutes les habiletés de lecture et une certaine aisance de la communication. Et à ce titre, il doit donc être autant préparé par le travail effectué sur l’oral que par le travail de lecture.

Quelques compétences qui définissent la lecture à haute voix : compréhension du texte à lire, déchiffrement correct, articulation exacte, respect de la syntaxe, nécessité d’un accent, et d’une intonation (sens du texte).
Les lectures régulières de l’enseignant constituent en outre un outil pédagogique précieux pour aborder la compréhension des textes.
Lire à haute voix pour l’élève est donc une compétence qui s’apprend et se développe.

Anne Escribe, professeur d’école à l’école élémentaire M Proust a mis en place une séquence d’apprentissage conduite avec régularité tout au long de l’année afin de travailler cette compétence, dans sa classe de CP dédoublé.
Avec ses élèves sur les points suivants, elle développe une prise de conscience sur :
- les enjeux de la communication ;
- la recherche des moyens les plus appropriés ;
- la résolution des problèmes de diction, de respiration, d’articulation, de prise de parole.

Pour cela, elle a construit avec eux une grille d’analyse évolutive dont elle s’abstrait pour leur en laisser peu à peu la pleine utilisation.

Extraits de séances de classe dans la vidéo ci-dessous :

Windows Media Video - 9.2 Mo
(HV2) Lecture à haute voix : un pas vers la compréhension -CP M Proust