Calcul automatisé

Le calcul automatisé est une façon spécifique de lier calcul et raisonnement. Il exige pour être pratiqué l’acquisition de certains mécanismes immédiatement disponibles, tant opératoires (distinction entre les diverses opérations) que factuels (table de multiplication). L’acquisition de ces mécanismes est en retour un outil indispensable de connaissance des nombres.
Le calcul mental se travaille, se réfléchit, se raisonne. Les procédures de calcul sont souvent multiples : leur usage répété un grand nombre de fois sur des exemples numériques ainsi que le choix de la plus opportune d’entre elles contribuent à préparer l’élève à des tâches de calcul raisonné plus complexes. La comparaison des procédures utilisées sur des exemples numériques prépare les élèves aux propriétés des opérations (commutativité, distributivité) en vue du calcul algébrique. Le calcul mental est aussi un moyen de contrôle et d’anticipation, ainsi qu’une aide à la résolution de problèmes.
Le calcul mental se décline sur les deux domaines du calcul exact et du calcul approché (en ordres de grandeur). Dans les deux cas, mais dans le second en particulier, il entretient un lien privilégié avec l’initiation au raisonnement.