SES Limoges

De la crise financière à la crise économique

mardi 2 février 2010 par Banque de France

Banque de France - Documents et débats N° 3
« De la crise financière à la crise économique »
Ce document fait suite au n°2 de Documents et débats de la Banque de France consacré à la crise financière, publié en février 2009.

Extraits de l’introduction :

Le système financier mondial a traversé en 2007 et en 2008 une crise
d’une ampleur sans précédent. Cette crise a été évolutive : elle a
successivement atteint différents marchés, différents acteurs, différents
pays avant de se muer en une crise économique, c’est-à-dire une crise
touchant l’économie réelle. En effet, les interactions entre le secteur
financier et l’économie réelle tendent à se renforcer mutuellement via
notamment le canal du capital bancaire.
Historiquement, l’ampleur des crises économiques traduit des
circonstances particulières à leur apparition mais elle résulte aussi
des réponses apportées par les autorités publiques tant en termes
de gestion de la crise bancaire que de politique macroéconomique.
La plupart des gouvernements et des banques centrales des pays
concernés ont, à cet égard, apporté des réponses de politique
économique visant, dans un premier temps, à soutenir le secteur
bancaire et à restaurer le fonctionnement normal des marchés, et,
dans un second temps, à limiter autant que possible la propagation et
les incidences de la crise à l’économie réelle. Tout le monde s’accorde
à dire que les actions engagées ont été adaptées et effi caces, tant sur
la forme (rapidité, coopération et convergence) que dans le contenu
(soutien au financement et au capital des banques, mesures en faveur
de la croissance économique).
Par ailleurs, cette crise a été l’occasion pour les acteurs du système
financier mondial (établissements privés, régulateurs, banques
centrales) de s’interroger sur les limites de l’ordre financier international
et sur la nécessité de son renouveau. Dans ce domaine, les initiatives
du G 20 ont marqué le retour de la régulation selon une double
dynamique visant à la fois l’extension de son champ d’application et
l’harmonisation internationale des normes comptables et prudentielles
sur lesquelles elle s’appuie. Les chantiers engagés sont vastes et les
domaines variés : le renforcement de la surveillance microprudentielle
des établissements, l’amélioration de la résilience du système grâce
à des incitations modifiées (règles de rémunération), l’adoption
d’une approche globale des risques du système financier (approche
macroprudentielle), la refonte de l’architecture des institutions
internationales et de la supervision financière (rééquilibrage de
la représentation des pays émergents et organisation de la micro et
de la macrosurveillance en Europe).

Document en ligne à cette adresse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 288 / 792788

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Terminale ES  Suivre la vie du site Rapports, notes, analyses en ligne.  Suivre la vie du site Politique économique et sociale   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License