SES Limoges

Exercice 2 - Identification du type de consigne.

mercredi 17 juin 2015 par webmestre

xmlns:o="urn:schemas-microsoft-com:office:office"
xmlns:w="urn:schemas-microsoft-com:office:word"
xmlns:m="http://schemas.microsoft.com/office/2004/12/omml"
xmlns="http://www.w3.org/TR/REC-html40">


<link rel=colorSchemeMapping
href="err_Exercice%202_fichiers/colorschememapping.xml">

Exercice 2 - normal'>Identification du type de consigne.

 

<table class=MsoNormalTable border=1 cellspacing=0 cellpadding=0
style='border-collapse:collapse;border:none;mso-border-alt:solid windowtext .5pt;
mso-yfti-tbllook:1184;mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-border-insideh:
.5pt solid windowtext;mso-border-insidev:.5pt solid windowtext'>

À quel type de
consigne pouvez-vous rattacher les items suivants ?
<b
style='mso-bidi-font-weight:normal'><span
style='mso-fareast-language:JA'>

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Consigne

a. Rappelez ce
qu’est la valeur ajoutée

<span
style='mso-fareast-language:JA'> 

b : Pourquoi les
individus sont-ils contraints de faire des choix ?

<span
style='mso-fareast-language:JA'> 

c : Quelle
différence faites-vous entre production marchande et non marchande ?

<span
style='mso-fareast-language:JA'> 

d : Comment a
évolué le partage de la valeur ajoutée entre salaire et profit depuis les
années 1980 ?

<span
style='mso-fareast-language:JA'> 

e : La
production non marchande est la production de services fournis gratuitement
ou quasi gratuitement, essentiellement par les administrations publiques.

<span
style='mso-fareast-language:JA'> 

f : Les
entreprises et les administrations publiques produisent des biens et des
services. Mais la production des entreprises
est destinée à être vendue sur le marché alors que celle des administrations
publiques est non marchande.

<span
style='mso-fareast-language:JA'> 

g : La hausse
du SMIC soutiendrait la consommation et pourrait ainsi aider à relancer l’activité
donc à lutter contre le chômage. Cependant, elle alourdirait le coût du
travail, ce qui risque au contraire de nuire à l’emploi.

<span
style='mso-fareast-language:JA'> 

h : En 2011,
les exportations de la France s’élevant à 538,2 milliards d’euros et les
importations à 594,3 milliards, le solde des échanges extérieurs était
déficitaire de 56,1 milliards d’euros.

<span
style='mso-fareast-language:JA'> 

I :<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'>
Depuis l’éclatement de la crise de
2008, la consommation des ménages a fléchi, progressant à un rythme moyen
inférieur à celui d’avant-crise (+ 0,1 % par trimestre depuis 2008 contre +
0,5 % par trimestre entre 2000 et 2007). Ce ralentissement est en grande
partie expliqué par les déterminants habituels de la consommation des ménages
français. D’une part, le pouvoir d’achat a ralenti. D’autre part, confrontés
à un chômage en hausse et à une incertitude accrue sur l’environnement
économique, les ménages ont constitué une épargne de précaution.

 

Eléments de correction

<table class=MsoNormalTable border=1 cellspacing=0 cellpadding=0
style='border-collapse:collapse;border:none;mso-border-alt:solid windowtext .5pt;
mso-yfti-tbllook:1184;mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-border-insideh:
.5pt solid windowtext;mso-border-insidev:.5pt solid windowtext'>

À quel type de
consigne pouvez-vous rattacher les items suivants ?
<b
style='mso-bidi-font-weight:normal'><span
style='mso-fareast-language:JA'>

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Consigne

a. Rappelez ce
qu’est la valeur ajoutée

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Définir

b : Pourquoi les
individus sont-ils contraints de faire des choix ?

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Expliquer

c : Quelle
différence faites-vous entre production marchande et non marchande ?

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Distinguer

d : Comment a
évolué le partage de la valeur ajoutée entre salaire et profit depuis les
années 1980 ?

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Décrire

e : La
production non marchande est la production de services fournis gratuitement
ou quasi gratuitement, essentiellement par les administrations publiques.

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Définir

f : Les
entreprises et les administrations publiques produisent des biens et des
services. Mais la production des entreprises
est destinée à être vendue sur le marché alors que celle des administrations
publiques est non marchande.

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Comparer

g : La hausse
du SMIC soutiendrait la consommation et pourrait ainsi aider à relancer l’activité
donc à lutter contre le chômage. Cependant, elle alourdirait le coût du
travail, ce qui risque au contraire de nuire à l’emploi.

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Expliquer

h : En 2011,
les exportations de la France s’élevant à 538,2 milliards d’euros et les
importations à 594,3 milliards, le solde des échanges extérieurs était
déficitaire de 56,1 milliards d’euros.

<span
style='mso-fareast-language:JA'>Calculer

I :<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'>
Depuis l’éclatement de la crise de
2008, la consommation des ménages a fléchi, progressant à un rythme moyen
inférieur à celui d’avant-crise (+ 0,1 % par trimestre depuis 2008 contre +
0,5 % par trimestre entre 2000 et 2007). Ce ralentissement est en grande
partie expliqué par les déterminants habituels de la consommation des ménages
français. D’une part, le pouvoir d’achat a ralenti. D’autre part, confrontés
à un chômage en hausse et à une incertitude accrue sur l’environnement
économique, les ménages ont constitué une épargne de précaution.

Analyser