SES Limoges

Travailler l’EC1 en première

dimanche 18 février 2018 par webmestre

EPREUVE COMPOSEE - Première partie : Mobilisation des connaissances

Sciences économiques


1. Les grandes questions que se posent les économistes

- Quelles peuvent être les difficultés liées à la mesure de la valeur ajoutée ? (ac-lyon)

- Quelles informations l’équilibre emplois-ressources donne-t-il ? (ac-lyon)

- Distinguez revenus primaires et revenus de transfert. (ac-lyon)


2. La production dans l’entreprise

- Que démontre la loi des rendements décroissants ? (ac-versailles)

- Comment le producteur choisit-il sa combinaison de facteurs de production ?(ac-versailles)

- Présentez à l’aide d’exemples la différence entre des facteurs de production complémentaires et des facteurs de production substituables.(ac-lyon)

- Montrez que les choix du producteur portent à la fois sur la combinaison des facteurs de production et sur le volume de la production.(ac-lyon)

-(Présentez deux moyens qu’une entreprise peut utiliser pour lutter contre la loi des rendements décroissants.)(ac-lyon)


3. La coordination par le marché

- Comparez l’oligopole et le monopole

Les attendus

Attentes

Oui

A travailler

J’ai compris la consigne

Mettre en œuvre les points communs et les différences

 

 

J’ai identifié les connaissances attendues :

- j’ai sélectionné toutes les notions pertinentes : marché, offre, demande, preneur de prix, pouvoir de marché

- je n’ai pas fait de hors sujet  

Comparer le nombre d’offreurs et le nombre de demandeurs

 

 

J’ai su mettre en relation les connaissances pertinentes avec la consigne

  J’ai su répondre à la question et pas seulement restituer mon cours

Les marchés imparfaitement concurrentiels sont caractérisés par un déséquilibre entre offreurs et demandeurs. Le monopole est constitué d’un seul offreur alors que le monopole est constitué de quelques offreurs.

+ une multitude de demandeurs

- J’ai été capable de démontrer ma réponse :

1. par des explications : l’entreprise exerce un pouvoir de marché sur la demande, l’offreur n’est pas preneur de prix

2. par des exemples : oligopole du marché de la téléphonie mobile, ( fin du ) monopole ferroviaire voyageurs

 

 

J’ai organisé logiquement la réponse.

Pas de répétition

Utilisation pertinente de connecteurs logiques

 

 


- Expliquez pourquoi on parle de marchéS plutôt que de marché  ?

Les attendus

Un marché est un lieu de rencontre réel ou fictif entre une offre et une demande aboutissant à la fixation d’un prix d’équilibre. Il existe des marchés très divers ne fonctionnant pas tous selon les mêmes principes de base. Les marchés locaux des fruits et légumes, le marché des capitaux de plus en plus mondialisé, le marché du pétrole plus ou moins encadré par les Etats, … Il y a toujours une offre, une demande et la fixation d’un prix mais dans un certain nombre de cas, l’un ou l’autre de ces paramètres est régulé et/ou réglementé par les pouvoirs publics. Exemple 1 : l’Etat fixe un numerus clausus pour un certain nombre de professions comme les pharmaciens ou les chauffeurs de taxi. Exemple 2 : les lois sur les tabacs et alcool empêchent les clients potentiels soit d’acheter (les mineurs) soit d’acheter autant qu’ils voudraient (limitation des quantités que l’on peut acheter). Exemple 3 : existe sur le marché du travail une multitude de règles légales empêchant la libre fixation du prix d’équilibre (Smic) ou la libre rupture du contrat liant l’employeur à son salarié.

- Montrez, à partir d’un exemple, que les vendeurs mettent en œuvre des stratégies susceptibles de renforcer leur pouvoir de marché. (ac-versailles)


- Montrez comment sur un marché concurrentiel les prix tendent à s’ajuster au prix d’équilibre.

Les attendus

Un marché concurrentiel peut connaitre 2 types de déséquilibre entre l’offre et la demande et dans ce cas-là les prix vont s’ajuster sur le prix d’équilibre c’est-à-dire celui qui permet à l’offre et à la demande d’être en adéquation. Si OD alors il y a trop d’acheteurs et pas assez de vendeurs. Ceux-ci vont donc choisir les plus offrants. Exemple : un choc pétrolier.

- Illustrez la notion d’externalité.

Les attendus

On parle d’externalité lorsque les actions d’un agent économique ont un impact sur le bien-être et le comportement d’autres agents et que cet impact n’est pas pris en compte dans le calcul de l’agent qui le génère. L’impact peut être positif être positif (externalité positive) ou négatif (externalité négative). Exemple 1 : la mairie décide de construire un nouveau terrain de foot pour la commune à côté d’une boulangerie pré-existante. Celle-ci verra sa fréquentation et son chiffre d’affaires augmenter notablement sans avoir rien fait. Exemple 2 : la mairie décide de construire un nouveau terrain de foot pour la commune à côté d’une zone pavillonnaire pré-existante. Les rencontres sportives et les séances d’entrainement risquent d’être des sources importantes de nuisance sonore.

- Montrez, à partir d’un exemple, que les marchés peuvent être défaillants en présence de biens collectifs. (ac-versailles)

- Montrez, à partir d’un exemple, que les marchés peuvent être défaillants en présence d’externalités. (ac-versailles)


- Expliquer et illustrer les stratégies mises en œuvre par les entreprises pour renforcer leur pouvoir de marché.

Les attendus

Critères de réussite

Eléments de correction

·  Complétude et pertinence de la réponse (utiliser de façon pertinente les notions et mécanismes attendus en lien avec la question)  

·  Explicitation ou illustration d’élément(s) attendu(s).

·  Cohérence (de la partie pertinente de la réponse).

 

·  La stratégie d’innovation (permet d’augmenter les parts de marché) et la stratégie de différenciation (permet de se positionner sur plusieurs marchés) renforcent la capacité que possède le monopole à fixer un prix au dessus de son niveau de concurrence parfaite. 1.5 point

·  Un exemple illustrant la stratégie d’innovation. 0.5 point

·  Un exemple illustrant la stratégie de différenciation des produits. 0.5 point

- cohérence de la réponse : 0.5 point



- Expliquer comment les marchés concurrentiels favorisent l’apparition de monopoles et d’oligopoles.

Les attendus

·  Complétude et pertinence de la réponse (utiliser de façon pertinente les notions et mécanismes attendus en lien avec la question)

·  Explicitation ou illustration d’élément(s) attendu(s).

·  Cohérence (de la partie pertinente de la réponse). 

 

·   La situation concurrentielle favorise l’apparition de structures non concurrentielles par la recherche de compétitivité entre les entreprises (recherche de nouveau marchés, innovation, différenciation, détention de brevets… toute explication pertinente) de type monopole et oligopole qui aboutit à la remise en cause du critère d’atomicité. /2 POINTS

·  Un exemple pertinent /0.5 POINT

 

·  Cohérence de la réponse /0.5 POINT


- Pourquoi les droits de propriété sont-ils nécessaires au bon fonctionnement des marchés ? (ac-lyon)

- Quels sont les effets de l’asymétrie d’information entre un banquier et un emprunteur ? (ac-lyon)

- Pourquoi l’État intervient-il sur certains marchés en fixant le prix ?(ac-lyon)



4. La monnaie et le financement

  • En vous appuyant sur l’exemple de la carte bancaire, vous présenterez les mécanismes du paiement dématérialisé

Les attendus

  • Mise en évidence des différents acteurs de la procédure de paiement dématérialisée (acheteur, vendeur et leurs banques respectives) et des modalités de leurs relations.
  • Illustration par un exemple de paiement par carte bancaire.

  • Présentez les avantages de l’échange monétaire sur l’échange sans monnaie.

Les attendus

  • Mise en évidence de l’avantage de chacune des fonctions économiques de la monnaie (fonction d’étalon de mesure, de réserve de valeur, d’intermédiaire des échanges) par rapport à l’échange non monétaire,
  • Illustration de chacune par un exemple.

  • Montrez que le taux d’intérêt est à la fois un revenu et un coût.

Les attendus

  • Présenter les notions d’emprunteur et de prêteur en montrant que l’emprunteur rembourse plus que ce qu’il n’emprunte (notion de coût), que ce coût est proportionnel à la somme empruntée (notion de taux), que ce supplément est le revenu du prêteur
  • Illustration par un exemple chiffré

  • Distinguez le financement indirect du financement direct

Les attendus

  • Le financement indirect passe par des intermédiaires financiers (qui collectent les dépôts / prennent le risque de la transformation / créent éventuellement de la monnaie)
  • Le financement direct est un financement de marché : (rencontre les agents économiques à besoin de financement, qui émettent des titres et les épargnants qui les achètent)
  • Illustration par un exemple

-Présentez les différents modes de financement externe. (ac-versailles)

  • Pourquoi peut-on dire que les crédits font les dépôts ?

Les attendus

  • Exposé des mécanismes de la création monétaire bancaire : l’octroi de crédits par les banques (sans dépôt préalable) augmente la quantité de monnaie en circulation
  • Illustration par un exemple

-À l’aide d’un exemple, expliquez le processus de création monétaire. (ac-versailles)
-Présentez le rôle de prêteur en dernier ressort exercé par les banques centrales. (ac-versailles)

- Comparez actions et obligations. (ac-versailles)
- Montrez comment la banque centrale agit sur la masse monétaire. (ac-lyon)

- Présentez les raisons pour lesquelles la création monétaire par les banques ne peut être illimitée. (ac-lyon)

- Illustrez les différentes fonctions économiques de la monnaie. (ac-lyon)


5. Régulations et déséquilibres macro-économiques

- Quels outils les pouvoirs publics peuvent-ils utiliser pour limiter l’inflation ?

Les attendus

  • Politique monétaire restrictive.
  • Réduction du déficit budgétaire.

- Illustrez par un exemple de votre choix la fonction d’allocation des ressources de l’Etat.

Les attendus

Définition de la fonction d’allocation des ressources (cf. Les trois fonctions économiques de l’Etat selon R. Musgrave) : l’Etat intervient pour améliorer l’efficacité économique en corrigeant les défaillances du marché et en prenant en charge la production de certains services (il se substitue partiellement au marché). Exemple de fonction d’allocation de ressources : mise en place d’une taxe sur les émissions de CO2 (correction des défaillances de marché) ; fournir des biens publics (défense, santé, éducation).

- Comment l’Etat peut-il réduire les inégalités de revenus ?

Les attendus

Analyser la fonction de répartition de l’Etat. L’Etat peut réduire les inégalités de revenus en effectuant une redistribution verticale (basée sur le principe de l’assistance et financée principalement par le biais de la fiscalité) et une redistribution horizontale (objectif : assurer les individus contre les risques sociaux. La redistribution horizontale est principalement financée par les cotisations sociales).

-Expliquez comment l’État assure sa fonction économique de répartition des richesses. (ac-versailles)

-Présentez la fonction économique de stabilisation de l’État. (ac-versailles)

-Quelle est la différence entre déficit public et dette publique ? (ac-versailles)

-Présentez deux exemples de recettes puis de dépenses publiques. (ac-versailles)

-Expliquez comment l’inflation peut être liée à l’évolution de la demande globale. (ac-versailles)

-À l’aide d’un exemple, montrez comment la politique budgétaire peut permettre d’agir sur le chômage. (ac-versailles)

- Illustrez chaque fonction économique de l’État. (ac-lyon)

- Présentez la diversité des prélèvements obligatoires.(ac-lyon)

- Montrez comment l’évolution du chômage est liée à celle de la demande globale.(ac-lyon)

- Montrez comment la politique monétaire peut favoriser l’augmentation de la demande globale.(ac-lyon)

- Présentez les objectifs et les outils d’une politique monétaire restrictive.(ac-lyon)


Sociologie générale et sociologie politique


1. Les processus de socialisation et la construction des identités sociales

-Distinguez les normes des valeurs. (ac-versailles)
-Montrez que les individus appartiennent à la fois à des groupes primaires et à des groupes secondaires. (ac-versailles)

- A l’aide d’exemples, explicitez la notion de socialisation anticipatrice. (ac-lyon)

- Illustrez par des exemples la différence qui existe entre une valeur et une norme.(ac-lyon)

- En prenant l’exemple de l’école, montrez que la socialisation s’effectue par divers mécanismes. (ac-lyon)


2. Groupes sociaux et réseaux

-Distinguez le groupe d’appartenance du groupe de référence. (ac-versailles)

-Montrez que les individus appartiennent à la fois à des groupes primaires et à des groupes secondaires. (ac-versailles)

- En vous appuyant sur un exemple précis, vous expliquerez en quoi un groupe social se distingue d’une catégorie statistique. (ac-lyon)

- A quelles conditions un ensemble de personnes forme-t-il un groupe social ?(ac-lyon)

- Expliquez ce qui différencie un groupe primaire d’un groupe secondaire.(ac-lyon)

- Le rôle social et le comportement d’un individu sont-ils toujours définis par son groupe d’appartenance ?(ac-lyon)

- Quelle relation peut-on établir entre capital social et insertion professionnelle ?(ac-lyon)


3. Contrôle social et déviance

- Distinguer contrôle social formel et informel

Les attendus

Le contrôle social informel s’exerce de manière directe et immédiate dans les groupes primaires, et ne passe pas nécessairement par des institutions spécialisées. Alors que le contrôle social formel apparaît dans les sociétés modernes avec le développement du droit et des règles écrites et explicites. Il est exercé par des institutions spécifiques telles que la justice, la police,...

- Comment s’exerce le contrôle social dans les groupes primaires ?

Les attendus

L’élève montre que le contrôle social dans les groupes primaires est direct et immédiat et ne passe pas nécessairement par des institutions spécialisées. Le groupe est restreint et tous les membres se surveillent et se connaissent.

- Les effets du contrôle social sont-ils nécessairement positifs ?

Les attendus

L’élève explique que le contrôle social a pour but de renforcer la cohésion sociale. Mais il montre également qu’ un groupe dominant peut imposer une identité péjorative à un autre, et donc qu’il le stigmatise. Cette stigmatisation apparaît donc lors d’un processus d’interactions sociales.

- Illustrer le contrôle social formel dans les sociétés modernes.

Les attendus

L’élève donne un exemple montrant que des institutions exercent un contrôle social formel :
  • le règlement intérieur d’une entreprise ou d’un lycée : exemple de règles écrites ou
  • la police, la justice, …. : exemple d’institutions spécialisées dans l’exercice du contrôle social formel ou
  • tout autre exemple pertinent trouvé par l’élève.

- Comment les nouvelles technologies renforcent-elles le contrôle social ?

Les attendus

L’élève doit expliquer l’impact des nouvelles technologies sur le contrôle social : le développement de la biométrie représente ainsi des ressources statistiques pour la police qui est une institution spécialisée dans l’exercice du contrôle social formel. Le développement des réseaux sociaux en ligne peut également contribuer à renforcer le contrôle social informel du groupe primaire de la famille ou des amis. Tout autre argument ou exemple pertinent trouvé par l’élève.

- Illustrer les différentes formes de déviance.

Les attendus

Donner un exemple de déviance face aux lois, donner un exemple de déviance face aux coutumes.

- Montrer que la déviance peut être vue comme le résultat d’un processus d’étiquetage.

Les attendus

La stigmatisation désigne le processus de constitution d’une image dévalorisante de soi dans les interactions sociales. Elle consiste à inférioriser l’autre parce qu’il appartient à une autre catégorie de personnes.

- Montrer que la déviance peut résulter d’une situation d’anomie.

Les attendus

L’élève explique que l’anomie est une perte des repères sociaux, qui fait que les attentes de l’individu ne sont pas cohérentes avec les moyens dont il dispose pour les réaliser ( l’individu n’a pas bien intériorisé les normes). L’anomie permet d’expliquer certains types de déviance mais pas toutes les formes de déviance.


- À l’aide d’un exemple, montrez que la déviance est le produit d’une succession d’interactions sociales. (ac-versailles)

- Définir le chiffre noir de la délinquance.

Les attendus

Le chiffre noir de la délinquance est la différence entre la délinquance « réelle », dont le niveau est par essence mal connu, et la délinquance connue grâce aux statistiques pénales produites par l’administration. Ces statistiques comptabilisent les personnes catégorisées comme délinquantes. Elles rendent donc plus compte des processus sociaux de sanction pénale que de la transgression des normes juridiques.

- Quel est l’intérêt des enquêtes de victimation ?

Les attendus

Elles consistent à demander si les enquêtés ont été victimes d’actes de délinquance dans une période donnée et de combien d’actes ils ont été victimes. Le témoignage des victimes permet de reconstruire le niveau de la délinquance « réelle » subie. Donc, l’ élève doit expliquer que ces enquêtes permettent de répondre aux limites des statistiques pénales.

- Montrez que la déviance peut revêtir des formes différentes d’une société à l’autre. (ac-lyon)

- Comparez les notions de déviance et délinquance. (ac-lyon)


5. Ordre politique et légitimation
- Distinguez les notions d’État et d’État-nation. (ac-lyon)

- Comparez démocratie représentative et démocratie participative(ac-lyon)

- A l’aide d’exemples, montrez que de nouvelles formes de participation politique émergent dans les sociétés contemporaines.(ac-lyon)


Regards croisés


1. Entreprise, institution, organisation

- Montrer que la hiérarchie est nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise

Les attendus

Des arguments sociologiques (Différences de statuts au sein de l’entreprise , enjeux de pouvoir) et économiques (division de travail, efficacité) sont attendues dans la réponse.

- Montrer que le conflit et la coopération dans l’entreprise peuvent être complémentaires.

Les attendus

Les difficultés de coopération peuvent mener au conflit. Le conflit peut résoudre des dysfonctionnements qui nuisent à la coopération. Le conflit peut favoriser l’intégration sociale au même titre que la coopération . Des arguments sociologiques (enjeux de pouvoir et d’intégration) et économiques (enjeux de partage de la VA) sont attendues dans la réponse.

- Montrer comment l’entreprise constitue un mode de coordination des actions par la hiérarchie

Les attendus

Dans l’entreprise, il y a A. une séparation entre propriété et pouvoir de direction B. Une répartition des tâches à travers l’organigramme C. un recours au marché avec la possible externalisation des tâches


- A partir d’un exemple, montrez que l’entreprise est un lieu de coopération. (ac-lyon)

- A partir d’un exemple, montrez que l’entreprise est un lieu de conflit. (ac-lyon)


2. Action publique et régulation

  • Présentez le processus de désaffiliation

Les attendus

  • Mise en évidence des deux dimensions de fragilisation du lien social (par l’emploi et par la famille.)
  • Illustrer par un exemple

  • Présentez le processus de disqualification sociale

Les attendus

  • Mise en évidence des trois étapes du processus de constitution d’une image négative de soi : fragilité, vulnérabilité et disqualification.
  • Illustrer par un exemple

- Présentez un instrument par lequel l’État peut contribuer à la cohésion sociale. (ac versailles)

- Comparez la désaffiliation et la disqualification sociale. (ac-versailles)
- A partir d’un exemple, vous expliquerez que divers acteurs interviennent dans la construction d’une politique publique. (ac-lyon)

- A partir d’un exemple, vous montrerez que l’inscription à l’agenda politique d’un problème public peut être source de conflit. (ac-lyon)

- A partir d’un exemple, vous montrerez que l’inscription à l’agenda politique d’un problème public peut être objet de coopération. (ac-lyon)






Accueil du site | Plan du site | | Statistiques | visites : 787448

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les épreuves du baccalauréat  Suivre la vie du site Des sujets pour la première   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License