SES Limoges

Objectifs du thème consacré à E. Durkheim

vendredi 2 février 2007

On retiendra de Durkheim l’idée d’une division sociale du travail
qui unit les individus dans des domaines aussi divers que l’économie,
la famille, la politique. On présentera pour cela les deux grandes
formes de solidarité, “mécanique” et “organique”, les mécanismes
qui expliquent le passage de l’une à l’autre et les moyens de les repérer.
On insistera, à ce propos, sur l’importance du droit. On précisera
les différentes situations dans lesquelles la division du travail
selon Durkheim cesse d’engendrer de la solidarité. On soulignera
l’importance des groupes intermédiaires qui permettent de limiter
la division du travail anomique en définissant des règles et en contenant
ainsi les égoïsmes individuels.
L’actualité des analyses de Durkheim et ses prolongements
contemporains seront étudiés en s’interrogeant sur la relation entre l’intégration et le travail comme dimension majeure du lien social. On remarquera l’importance d’un contexte caractérisé par un chômage durable et une mise en question du salariat. On pourra également s’interroger sur le maintien, voire le renforcement des formes de solidarité mécaniques dans les sociétés contemporaines.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 970 / 792788

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Terminale EDS  Suivre la vie du site Cours  Suivre la vie du site Emile Durkheim   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License