SES Limoges

Mortalité aux grands âges : encore des écarts selon le diplôme et la catégorie sociale

mercredi 14 février 2007

Insee Première - N° 1122 - février 2007

À 86 ans, dans les conditions de mortalité des années 2000-2002, les femmes ayant un diplôme supérieur ou égal au baccalauréat vivraient encore 7,1 ans en moyenne, contre 6,1 ans pour les femmes sans diplôme. Pour les hommes, la durée de vie restante est moindre que pour les femmes. Mais comme pour les femmes, elle est plus longue pour les plus diplômés : 5,2 ans à 86 ans pour les hommes les plus diplômés contre 4,5 ans pour ceux qui n’ont pas de diplôme. Pour les deux sexes, les plus diplômés peuvent donc espérer à cet âge vivre encore 20 % plus longtemps que les non-diplômés. Les différences selon le diplôme et la catégorie sociale s’estompent avec l’avancée en âge. Elles ont disparu parmi les femmes et hommes de 94 ans ou plus.

La suite sur le site de l’INSEE :


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 517 / 793176

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Terminale ES  Suivre la vie du site Rapports, notes, analyses en ligne.  Suivre la vie du site Stratification sociale et inégalités   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License