SES Limoges

Classes moyennes et redistribution.

vendredi 28 septembre 2007

Signalée par notre collègue Pierre Maura la dernière Note de veille du Conseil d’analyse stratégique (ex Plan) avec une note de synthèse vraiment intéressante, rédigée par Virginie Gimbert et intitulée « Classes moyennes » et redistribution : le cas français dans une perspective internationale.
Voici le commentaire de Pierre Maura : c’est en fait une comparaison France/Allemagne/GB/Suède/Italie de l’effet des transferts sociaux et fiscaux sur la situation des classes moyennes, et l’importance du fait d’avoir des enfants ou pas. Pour les ménages comprenant deux enfants, la France se caractérise par une sorte de courbe en U. L’auteur reprend une typologie classe moy sup/classe moy inférieure/classe la moins favorisée et montre que les classes moyennes sup tirent le meilleur parti des politiques de redistribution, avec les classes les moins favorisées mais dans une moindre mesure pour ces dernières. Les classes moyennes inférieures étant le parent pauvre, « à la dérive » pour paraphraser Louis Chauvel. Et l’auteur de l’étude de remarquer : « Les mécanismes de redistribution français reposent ainsi sur une logique verticale quasiment inversée : les ménages ayant les revenus les plus élevés de la fourchette choisie ici – et notamment les célibataires – sont les plus grands bénéficiaires ».

La note est à télécharger ici.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 802 / 793517

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Terminale ES  Suivre la vie du site Rapports, notes, analyses en ligne.  Suivre la vie du site Stratification sociale et inégalités   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License