27 zehn- und elfjährige Schüler aus Brive fahren nach Lauf !

mardi 28 octobre 2003
par  marie le guyader
popularité : 15%

MIT ’LAUF-FREUNDEN’ UNTERWEGS

EN ROUTE AVEC NOS COPAINS DE LAUF

5. Mai >>>>> 11. Mai 2003 : 27 Schüler aus Brive (4. Klasse und 5. Klasse der Grundschule Jules Ferry), 27 Schüler aus Lauf (4. Klasse der Grundschule Rudolfshof), haben eine Woche lang bei und in Lauf zusammengelebt.
à l’auberge de jeunesse...

5 mai >>>>> 11 mai 2003 :
27 élèves de Brive en Corrèze
(CM1/CM2 de l’école Jules Ferry),
et 27 élèves de Lauf
(CM1 de l’école Rudolfshof),
ont passé une semaine ensemble,
près de Lauf, puis à Lauf.

Zuerst verbrachten sie 5 Tage in der Jugendherberge von Feuchtwangen (80 Km von Lauf entfernt). Dann sind sie 2 Tage in Lauf bei den deutschen Familien (2 französische Kinder pro Familie) geblieben.

D’abord ils ont passé 5 jours à l’auberge de jeunesse de Feuchtwangen (à 80 km de Lauf). Puis ils sont restés 2 jours dans les familles allemandes (2 enfants français par famille.)

Ein Schüler aus Lauf berichtet...

Unser deutsch-französischer Schüleraustausch

"Wir wohnen in Lauf an der Pegnitz und unsere Partnerstadt ist Brive-la-Gaillarde in Frankreich.
27 ungefähr gleich alte Schüler aus Brive, mit denen wir vorher per Post korrespondierten, kamen nach Deutschland.

In einer sehr schönen Jugendherberge trafen wir uns mit den Franzosen. Dort verblieben wir einige Tage und erlebten viele schöne Sachen.

Zum Beispiel machten wir eine Stadtrallye durch Feuchtwangen.

En quête de renseignements !

Ein anderes Mal machten wir eine Führung durch die Stadt Dinkelsbühl mit.

Centre de Dinkelsbühl

Ce que nous avons vu aussi :

Arbre de Mai à Dinkelsbühl
... toujours à Dinkelsbühl

Ce jour-là, nous avons pique-niqué sur une aire de jeux...

Auf dem Spielplatz.
Auf dem Spielplatz (2).

Ein anderes Mal besuchten wir eine Käserei und machten selber Käse. Es war wirklich sehr schön.

Mit dem Finger...
Mit dem Stäbchen...
...und einfach kosten !

Als wir in Lauf zusammen mit den Franzosen ankamen, wurden wir vom Bürgermeister begrüsst.

Lauf : Stadtmitte
Lauf an der Pegnitz
Spaziergang durch Lauf

Am Abend war ein grosses Abschiedsfest in unserer Schule. Die Schüler aus Brive übernachteten in unseren Familien. Am nächsten Tag, in der Früh, gingen wir alle ins Schwimmbad und am Abend mussten die Franzosen, so Leid es uns tat, nach Frankreich zurück fahren.

Im Schulhof mit unseren deutsch-französischen selbst bemalten T-Shirts.

Wir waren übrigens die ersten, die so einen Austausch gemacht haben, können es anderen Klassen aber nur empfehlen. Es gab auch überhaupt keine Schwierigkeiten, da wir uns mit den Franzosen gut durch Zeichensprache verständigen konnten."
Herzlichen Dank an Stefan Paul für seinen Bericht.

Les enfants français ont eux aussi leur(s) mot(s) à dire. Voici quelques extraits de leurs compte-rendus (élèves de CM1, cette année en CM2). Trois thèmes étaient proposés :

1)Raconter le voyage en Allemagne.

2)Ce que j’ai le mieux apprécié et ce que j’ai moins aimé.

3)La communication franco-allemande pendant le séjour.

1°Voyage en Allemagne :
Pauline :"Nous avons fait plein de choses : nous sommes allés voir des abeilles chez un apiculteur, nous sommes allés à la fromagerie et nous avons fait du fromage. Nous avons rencontré le maire de Lauf. La veille du départ, nous avons dormi chez notre correspondant et le soir nous avons fait un spectacle."

Léa :"En Allemagne, c’était super ;avec les correspondants nous allions dans plein d’endroits différents : nous avons fait une petite randonnée pour aller chez un apiculteur, nous avons visité une ville (Dinkelsbühl), et bien sûr, Lauf, là où habitent nos correspondants. Nous sommes allés dans leur famille et même si nous ne parlions pas la même langue, nous jouions très bien quand même. Nous avons fait plein d’autres choses très intéressantes : un rallye à Feuchtwangen et la découverte d’une fromagerie. J’ai été très contente de partir là-bas."

Wo sind die Bienen ?

2°Ce que j’ai aimé ou non :

Pierre :"Ce que j’ai préféré pendant le voyage en Allemagne, c’est la visite chez l’apiculteur, car, au retour, on faisait les idiots ;on se mettait de l’herbe partout et on se frottait sur le visage avec des fleurs de pissenlit pour que ça soit un peu jaune et ensuite on disait qu’on se camouflait. Ce que j’ai moins aimé, c’est le rallye, car on était très fatigué et il faisait très chaud."

Alexis :"Ce que j’ai le plus aimé, c’est quand on est parti chez les correspondants. On s’est bien amusé et j’aimerais tant y retourner. Ce qui m’a le moins plu, c’est quand on est parti à pied pour faire 4km à l’aller pour voir un apiculteur, on a goûté du miel, mais je ne l’ai pas aimé ; et on est reparti pour faire 4km, ce qui nous a fait en tout 8km."

Sabine :"Pendant mon séjour en Allemagne, j’ai bien aimé la visite de la fromagerie. On a fait du fromage, on a aussi visité l’étable et l’usine. Les vaches meuglaient beaucoup et c’était très rigolo. Les différents fromages qu’on a goûtés étaient très bons."

Eine schöne Kuh !

Jessie :"Durant le séjour, j’ai passé de très bons moments mais aussi de moins bons. Les meilleurs moments sont :

- notre arrivée : lorsqu’on a rencontré nos correspondants, c’était super cool.

- la nuit, on faisait des batailles de polochon.

- le rallye où on a eu des cadeaux.

- les jeux à l’auberge de jeunesse.

- le pique-nique.

Les moins bons moments sont :

- la visite de la fromagerie.

- notre départ, quand il a fallu quitter mes nouveaux amis."

3°La communication franco-allemande.

Ophélie :"J’ai pu communiquer avec les enfants allemands avec les gestes et avec ce que j’avais appris avec Marie, la professeur d’allemand."

Mathilde :"J’ai communiqué avec les enfants allemands avec des signes ou avec quelques mots allemands. Dur, dur, mais j’ai quand même dit quelques mots français tout en faisant des signes. Les rares mots que j’ai prononcés sont :’oui,non, au revoir, bonjour, etc.’J’ai communiqué le plus souvent avec des signes (ça n’a pas toujours été facile !)."

Anaïs :"Quand nous sommes arrivés en Allemagne, je savais que parler avec nos correspondants serait difficile.

Wir sind Brüder !

Pour communiquer avec eux, nous avons utilisé les gestes et le vocabulaire que nous avions appris en classe.

Quand nous sommes allés dans la famille allemande, nous avons échangé quelques mots en français et tout s’est bien passé."

Clément :"Pour dire bonjour, on n’a pas eu de difficulté. On disait ’Guten Tag’. Pour jouer, on faisait des signes, et à table, on mimait.

Quand je suis allé dans la famille de Patrick, on a eu un peu de mal à se faire comprendre, heureusement qu’il y avait sa voisine qui prenait des cours de français et qui nous a aidés. Pour le petit-déjeuner, par contre, nous n’avons eu aucun problème. La mère de Patrick avait déjà préparé des assiettes complètes : Brot, Schokolade, Apfel, Käse, Zucker, Honig, Butter, Orangensaft. Puis on s’est tous dit : Guten Appetit !"

Abschiedsfest in der Schule.

Le mot du professeur organisateur et auteur de ce compte-rendu (Marie Le Guyader, enseignante au Lycée Cabanis, Collège Rollinat et école(s) primaire(s) de Brive et secteur) :
Merci à tous ces valeureux aventuriers. Merci à leur maître qui a joué l’aventure de bout en bout. Merci aux deux adorables jeunes retraités accompagnateurs(instituteurs de ces mêmes enfants les années précédentes) qui ont eu beaucoup de corvées à faire pendant toute la durée du séjour. Merci pour leur patience.

Und einen herzlichen Dank an Marianne, unsere Kinderlehrerin in Lauf, die so viel für diesen Aufenthalt und Schüleraustausch gemacht hat.

TSCHÜS LAUF...

Commentaires  Forum fermé