Propositions des GEPP pour l’évaluation en CAP et Bac Pro

Propositions sur les modalités des épreuves d’examen
mercredi 13 février 2019
par  Ulrique Pratbernon
popularité : 23%

Langues vivantes obligatoires
Pour l’évaluation des candidats au titre de la langue obligatoire unique (26 spécialités de CAP sur environ 200 et spécialités du baccalauréat professionnel relevant du secteur de la production) et au titre des langues A et B obligatoires (spécialités du baccalauréat professionnel relevant du secteur des services), le groupe d’experts suggère que soient examinées les propositions suivantes :
 évaluer les cinq compétences langagières (compréhension orale, compréhension écrite, expression orale en continu, expression orale en interaction, expression écrite) et conforter ainsi l’appropriation par tous, élèves et enseignants, de la notion de profil linguistique individuel, outil essentiel pour le choix et l’organisation des stratégies d’apprentissage, d’autoformation et de développement personnel ;
 tirer parti du caractère évaluable des entraînements pratiqués « au fil de l’eau » et des activités pratiquées tout au long de la formation, afin de ne pas multiplier les situations d’évaluation formelle (épreuves en contrôle continu, succession de situations de CCF, etc.) pour, au contraire, limiter au strict minimum les heures d’enseignement mobilisées par l’évaluation diplômante ;
 se placer dans une logique d’évaluation finale certificative en situant l’évaluation en question le plus tard possible dans le cycle de formation, à savoir le dernier trimestre du cycle (ou le dernier trimestre de l’année unique de formation pour les candidats se préparant au CAP en un an) ;
 toutefois, sécuriser les résultats chiffrés de cette épreuve finale unique en laissant jouer la compensation entre compétences, l’évaluation dans chaque compétence comptant pour un cinquième de la note globale finale (5 x 20 = 100 points, ensuite ramenés à une note sur 20) ;
 poursuivre le processus engagé depuis la réforme antérieure d’harmonisation des modalités d’évaluation, quels que soient le diplôme, la spécialité du diplôme, et le rang de la langue (langue A, langue B), tout en garantissant un traitement égal et équitable de l’une et l’autre des deux catégories de candidats, à savoir : ...

LIEN VERS
Propositions relatives aux épreuves d’examen en langues vivantes A et B, baccalauréat
professionnel et classes préparatoires au CAP, voie professionnelle – Février 2019.
Propositions relatives aux épreuves d’examen en
langues vivantes A et B
Baccalauréat professionnel, voie professionnelle
Classes préparatoires au CAP, voie professionnelle

http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/48/2/Projet_Epreuves_examen_Langues_vivantes_Bac_pro_et_CAP_1075482.pdf


Documents joints

Projet d'épreuves d'examen LV Bac Pro et (...)