Evalulation Judo (Application Androïd)

mercredi 22 janvier 2020
par  Alain Foltzer
popularité : 3%

Suivez pas à pas chacun les événements qui composent un combat de judo départ debout ou au sol pour en extraire une base de données statistiques en termes d’efficacité dans la liaison debout-sol ou dans le contrôle du retournement à l’immobilisation ainsi que de la performance.

L’application peut gérer jusqu’à 8 élèves. Elle stocke et mémorise pour chacun d’eux l’ensemble des statistiques en vue d’une meilleure interprétation des compétences évaluées.

Son fonctionnement est particulièrement simple, puisqu’il consiste à n’observer les actions que d’un seul combattant. Les actions de son adversaire étant prises en compte sans avoir à les observer.

Les chronomètres sont automatiques ainsi que ceux qui gèrent des immobilisations (Ippon fixé à 20 secondes pour les combats départ debout et 10 secondes pour les combats départ combat au sol).

Les Ippons sont calculés par tranche de 20 secondes cumulées pour les combats départ debout et 10 secondes pour les combats départ au sol.
Prise en compte des pénalités (2 = 1 Ippon).

Au final, le vainqueur d’un combat sera celui qui aura marqué le plus de Ippon, sinon celui qui aura cumulé un temps d’immobilisation supérieur à l’autre, sinon celui qui aura fait le plus chuter son adversaire ou le plus retourné son adversaire dans le cas des combats départ au sol.

Parallèlement un dispositif d’évaluation des connaissances et compétences relatives à l’arbitrage a pour objectif d’augmenter la précisions des relevés puisque les statistiques ne sont enregistrables que si les combats sont arbitrés par des élèves ayant atteint le score maximum dans le test d’arbitrage que propose l’application. En dehors de ce contexte, tout combat n’aura qu’une valeur d’entraînement (Les statistiques sont affichées en fin de combat mais ne peuvent pas être mémorisées).

Cette application est GRATUITE et sans PUBLICITE.

Sur play store :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appybuilder.alain_foltzer.Judo_Eval_Final

Développée par Alain Foltzer, professeur EPS au collège Bernard de Ventadour à Limoges.

Cette application a été optimisée dans le cadre d’un projet retenu par la CARDIE 2019-2020.

Résumé du projet en quelques mots
Développer une stratégie d’enseignement bénéfique et réciproque dans le cadre d’une liaison CM2/6è en éducation physique et sportive entre le collège Bernard de Ventadour et l’école primaire Jean Zay de Limoges.

Constat(s), difficulté(s) à résoudre ou à réduire
L’immersion des élèves de CM2 dans l’environnement pédagogique d’une classe de 6ème ne va pas sans poser de nombreux problèmes d’apprentissage dans le sens où si la différenciation est déjà en soi une problématique propre au sein d’une même classe, elle le devient encore plus pour deux classes travaillant ensemble et de surcroît provenant de niveaux scolaires différents (Primaire/Collège). Le dispositif prévoit la prise en charge de 50 à 60 élèves simultanément à travers l’activité Judo au sol au dojo départemental Robert Lecomte à Limoges.
L’enjeu principal est de réduire l’hétérogénéité vécue par le passée en permettant aux élèves de CM2 comme aux élèves de 6ème d’apprendre de la même manière qu’en classe unique.
C’est aussi faire en sorte que les élèves de CM2 acquièrent des compétences suffisantes afin d’être de réels partenaires d’évaluation pour les élèves de 6ème qui pour leur part devront être évalués et notés dans le cadre du projet pédagogique EPS du collège. Evaluation qui n’avait pas été réalisée lors de la précédente liaison en raison du niveau trop faible atteint par les 2 classes.
En résumé, faire en sorte cette fois-ci que la liaison CM2/6è ne tire pas vers le bas les exigences attendues pour les élèves de 6ème.

Objectifs du projet (en relation avec le projet d’établissement)
Viser la réussite de tous en prenant en compte la diversité des élèves - Favoriser les apprentissages. Ouvrir l’établissement vers l’extérieur.

Description du projet : organisation pédagogique et modalités de mise en œuvre
Chaque semaine durant 2 heures au dojo Robert Lecomte à Limoges, les élèves de CM2 de l’école Jean Zay à Limoges et une classe de 6ème du collège Bernart de Ventadour seront réunis pendant 10 à 12 séances pour une séquence de « Judo au sol ». Mr Foltzer professeur EPS et Mme Moulines, professeur des écoles piloteront le projet.
Afin d’optimiser la stratégie d’enseignement, le dispositif consistera à diffuser en amont les contenus du cours (classe inversée) à la fois coté CM2 et coté 6ème.
Pour cela, le professeur d’EPS coordonnera les contenus à diffuser en transmettant chaque semaine au professeur de l’école Jean Zay responsable des CM2 (Mme Cécile Moulines) les liens internet vers les vidéos (Padlet) que ce professeur diffusera juste avant le cours d’EPS à l’ensemble de ses élèves de CM2 via le vidéo projecteur qui équipe sa salle de classe.
De son coté, le professeur d’EPS distribuera les liens vidéos sur Pronote pour ses élèves de 6ème et s’assurera qu’elles sont bien visionnées.
Le Padlet permettra aux élèves de CM2 et de 6ème d’avoir accès à n’importe quel moment en classe, au CDI, à la maison ou ailleurs à l’ensemble des 13 vidéos qui constitue la trame pédagogique de la séquence judo au sol.
Les capsules quant à elles, décrivent en séquence de 2 minutes les différentes phases techniques et tactiques du combat au sol en Judo telles que prévues par le projet pédagogique du collège (Cycle 3) : Défenses en boule, retournement et immobilisations étant au centre de cette logique technico tactique. Ces capsules existent déjà et ont été réalisées en collaboration avec l’équipe d’EPS, il y a 2 ans dans le cadre de la formation des enseignants titulaires ou stagiaires nommés au collèges Bernart de Ventadour dans le but de les familiariser plus rapidement avec l’APSA Judo proposée dans le projet pédagogique EPS du collège.
Dès le début de la séquence, les élèves travailleront par groupe de gabarits, CM2/6è mélangés et intégreront d’emblée les éléments d’arbitrage et d’évaluations grâce à une application Androïd qui devra être développée pour réaliser ce projet. Cette application sera hébergée sur une dizaine de tablettes mises à disposition par le collège. Elle aura pour vocation d’entraîner les élèves aux gestes et décisions de l’arbitre tout en recueillant des statistiques sur le profil combattant des élèves en vue d’affiner les groupes de niveau en veillant à maintenir le brassage CM2/6ème .
Le principe de classe inversée quant à lui doit permettre de gagner du temps quant à la définition des intentions pédagogiques qui guideront chaque cours afin de laisser plus de temps aux exercices plutôt qu’à l’explication magistrale devant 50 à 60 élèves.
Le professeur d’EPS assurera la conduite pédagogique du cours, le professeur des écoles l’assistera essentiellement dans le 2ème dispositif qui sera mis en place durant le cours.
Au fur et à mesure de l’avancée de la séquence, les tablettes qui seront mis à disposition des élèves sur le tatami dans le cadre de l’arbitrage et de l’évaluation des profils, hébergeront aussi les 13 capsules vidéos. Ceci permettra parallèlement de mettre en place des « scénarios pédagogiques enrichis » en proposant aux élèves en difficultés de revenir sur les éléments de la trame leur faisant défaut. Le tout en s’essayant à des exercices dédiés que proposera automatiquement la tablette pour chaque vidéo (Didacticiel).
Cet élément de différenciation vise à donner à tous les élèves les moyens de revenir dans la trame principale avec un peu moins de retard ou de difficultés : Utile aussi pour les élèves ayant été absents ou dispensés temporairement. Ce qui sur 50 à 60 élèves est fort probable.
L’expérimentation sera effectuée dans un premier temps sur une classe de 6ème et une classe de CM2 avec l’optique d’un élargissement à l’ensemble des classes du niveau.

Critères/indicateurs que vous envisagez de mettre en place pour mesurer ou observer les résultats de vos actions
Les élèves de 6ème seront évalués en rapport au projet pédagogique EPS du niveau 6ème. Les élèves de CM2 ne seront pas évalués pour être notés mais devront avoir atteint les compétences nécessaires pour offrir aux élèves de 6ème matière à être évaluer correctement du point de vue des exigences attendus.
Le développement de l’application Androïd qui va permettre de mémoriser pas à pas les décisions de l’arbitre et donc les actions des combattants va générer des données statistiques fondamentales du point de vue d’une compétence en particulier : L’efficacité dans le contrôle du retournement vers l’immobilisation.
L’évaluation de cette compétence chez les élèves de CM2 permettra d’affiner les groupes afin qu’ils participent activement à l’évaluation des élèves de 6ème.
Un des indicateurs fondamentaux de ce dispositif sera la moyenne générale atteinte par les élèves de 6ème qui sans immersion dans un dispositif de type liaison CM2/6è se situe généralement autour de 80% de compétences acquises.



Annonces

Plannings des installations sportives de la Ville de Limoges 2019-2020

Pour y accéder, cliquez ici


Programmes Lycée


Baccalauréat professionnel

B.O N°32 : arrêté du 7-7-2015 – J.O. du 28-7-2015 (Bac Pro : unité facultative d’EPS)

Cliquez ICI pour lire l’article


La nouvelle attestation du Savoir Nager

B.O N° 34 du 12 octobre 2017 (attestation du Savoir Nager)

Cliquez ICI pour lire l’article