Les bibles de pierre : tympans de Conques et Moissac

dimanche 1er mars 2009
par  Laurent Arnaud
popularité : 4%


Vue de Conques

L’abbatiale Sainte-Foy de Conques est une église abbatiale située dans la commune de Conques (Aveyron). Elle est considérée comme un chef d’oeuvre de l’art roman du sud de la France.
Dans la première moitié du VIII° siècle Dadon se fit ermite, c’est dans une vallée aveyronnaise dont la forme rappelle celle d’un coquillage, une conque, qu’ils construisirent leur première église. Pris sous la protection des rois carolingiens, le monastère se dota d’un trésor. Mais il lui manquait une pièce essentielle pour être considérée comme une grande étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Les moines conquois jetèrent leur dévolu sur une Sainte populaire, Sainte Foy, dont les reliques étaient conservées à Agen. Les reliques furent dérobés à Agen en 866 et Conques devint alors un lieu de pèlerinage important sur la route de Saint Jacques ( via Podiensis).
L’abbaye connaît son apogée au XI° siècle et une nouvelle église fut construite dès 1041 et 1052 par l’abbé Odolric et terminée au cours du XII° siècle.
En état d’abandon au lendemain de la révolution, c’est l’intervention de Prosper Mérimée, premier inspecteur des Monuments historiques qui permet d’entreprendre la restauration de l’abbaye à partie de 1837. Classé monument historique en 1840 puis au Patrimoine mondial en 1998 au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.