Cours et palais à Venise (2/2)

Cours et palais à Venise (2/2)
samedi 12 novembre 2011
popularité : 4%

Le Campanile de la basilique Saint Marc semble le phare de Venise. Autrefois, ses 5 cloches rythmaient les manifestations de la vie publique.Sa construction débute en 888, l’ange fut hissé en 1513. Il entra dans l’histoire le 21 août 1609 car c’est ici que Galilée présente sa lunette astronomique au Sénat et Doge. Grâce à cette démonstration, Galilée fut nommé professeur à l’Université de Padoue et reçut une pension de 1000 florins/an.En 1902, il s’ecroula sur lui-même. Il fut reconstruit et inauguré le 25 avril 1912.

Le palais des Doges est l’emblème de la Serenissime. Il abritait les appartements du Doge et les instances politiques et judiciaires de la République. C’est un chef-d’œuvre de l’architecture gothique vénitienne. Il est construit selon le procédé architectural de l’inversion des masses, les pleins (paroi percée d’oculi) sur les vides (les arcades). L’histoire de sa construction est mouvementé, faite de reprises successives et d’incendies. Le palais doit son aspect actuel à la reconstruction D’Antonio Da Ponte après l’incendie de 1574.


Façade de la Basilique Saint-Marc

La construction de la basilique a commencé en 829 sur l’emplacement de la chapelle privée des doges pour accueillir le corps de Saint-Marc, volé par deux marchands vénitiens près d’Alexandrie en Egypte et ramené à Venise l’année précédente. Mais un incendie en 976 la détruit en grande partie. Bien que rapidement restaurée, en 1060 une nouvelle basilique est reconstruite par décision politique pour en faire une église unique au monde dans le style byzantin. La basilique Saint-Marc devient le symbole de la puissance et de la richesse de Venise. Le choix du style byzantin démontre à la fois son indépendance vis à vis de l’Occident et ses liens étroits avec l’Orient.
La façade est composée de 5 portails surmontés de 5 grands arcs. Elle est surmontée d’un balcon qui la divise en 2. Elle est décorée de marbre et pierres précieuses venus d’Orient. Au XVè s. cette façade est fortement modifiée avec des ajouts de sculptures gothiques et par le remplacement de mosaïques. C’est cette façade que nous voyons aujourd’hui.