Najat VALLAUD-BELKACEM et Fleur PELLERIN signent la Convention sur l’éducation aux médias et à l’information

Jeudi 17 décembre 2015 - Paris
jeudi 17 décembre 2015
par  Magali Lesince
popularité : 26%

Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Fleur PELLERIN, ministre de la Culture et de la Communication, signeront la Convention sur l’éducation aux médias et à l’information jeudi 17 décembre au « BAL », à Paris, lieu dédié à l’image-document.

Les récents attentats qui ont frappé la France ont rendu plus que jamais nécessaire une action ambitieuse dans le domaine de l’éducation aux médias afin que ceux-ci soient pour les jeunes des outils d’éveil de leur sens critique, contribuant au développement de leur autonomie, de leur créativité et de leur responsabilité. C’est l’objectif de cette convention qui soutient également l’engagement du CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information), service du réseau Canopé, opérateur du Ministère de l’Éducation nationale, en faveur de la compréhension et de la maîtrise de l’information médiatique, pour préparer les élèves aux enjeux de citoyenneté à l’ère du numérique.

La convention prévoit plusieurs axes structurants de l’action des deux ministères :
- organiser un maillage du territoire, une mise en réseau des acteurs et une mutualisation des pratiques notamment dans les territoires prioritaires ;

- encourager et faciliter les partenariats, notamment l’intervention de différents journalistes et professionnels des médias et du numérique ;

- favoriser les projets des élèves, tant individuels que collectifs, soutenir et valoriser leurs pratiques autonomes d’expression, quel que soit le média utilisé, dans une démarche de parcours citoyen ;

- contribuer à la formation initiale et continue des enseignants en identifiant les compétences et les connaissances liées à l’éducation aux médias et à l’information (EMI), en lien constant avec l’université et la recherche ;

- soutenir les enseignants dans la mise en place de « projets médias » et leur permettre, en rencontrant des professionnels, de se former et d’acquérir la distance nécessaire à l’action éducative dans ce domaine.