Course d’orientation avec une classe de jeunes autistes

Mémoire professionnel de Cécile Belleudy, Certificat pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap

Article mis en ligne le 29 mai 2010
dernière modification le 20 août 2022

A l’heure où l’EPS s’efforce d’intégrer les élèves handicapés au sein des cours au lieu de les déclarer inaptes, ce mémoire de « Certificat pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap » ( 2CA SH), relate une expérience menée durant une année scolaire visant à rendre plus autonomes des élèves présentant un syndrome autistique par le biais de la pratique de l’APS course d’orientation.

Un des présupposés de ce document est qu’en Education Physique, une activité comme la course d’orientation, peut être utilisée à travers une accentuation de l’un de ses aspects constitutifs, à savoir la capacité de structurer l’espace au détriment de la rapidité du déplacement. Les enjeux spécifiques étant ici de compenser une difficulté en accroissant le degré d’autonomie par l’amélioration du repérage spatio-temporel.

L’expérience qui va suivre est donc une tentative d’illustration de cette démarche avec un groupe d’enfants autistes âgés de 11 à 15 ans, scolarisés dans une unité pédagogique d’intégration ( UPI ), au collège Ozanam de Limoges. Elle reprend le cheminement parcouru, à tâtons, pas à pas, dans l’échange et l’observation.