Alep, témoin du Moyen-Age oriental

Alep, témoin du Moyen-Age oriental
vendredi 18 mars 2011
popularité : 12%

Alep est la ville principale du nord-ouest de la Syrie.
C’est une des plus anciennes villes habitées au monde : elle existe déjà à l’époque paléo-babylonienne.
En 1595 av. J.-C., elle est prise par les Hittites et devient une grande étape pour les caravanes entre la Syrie et la Mésopotamie. Vers -1000 Alep devient la plateforme tournante du marché du savon dans le monde connu. En 738 av. J.-C., elle est rattachée à l’Assyrie sous le nom de Halman. Elle est conquise par Alexandre le Grand en 333 av. J.-C. Elle est ensuite occupée par les Romains en 65 av. J.-C.
Elle est conquise par les Arabes en 637 après JC. La ville s’étend de manière importante et de nouveaux remparts sont érigés pour intégrer l’expansion. Les musulmans bâtissent les principaux monuments de la ville : la grande mosquée, bâtie en 715 par le calife Al Walid, reconstruite en 1129 par Nur ad-Din, la citadelle, bâtie par l’Hamdanide Saif Ed Daoula, les souks (marchés couverts), les khans (caravansérails).
Il est possible de télécharger un diaporama de ces images à cette adresse.