Quelques adresses d’Europe... et un peu d’ailleurs.

vendredi 4 janvier 2008
par  Site Lettres du Limousin
popularité : 7%

Dictionnaires, encyclopédies, bibliothèques...

 

Dictionnaires de langues anciennes.

Le site "Lexilogos" regroupe une masse de documents pour l’apprentissage de toutes les langues Il dispose de deux pages consacrées aux langues anciennes.
L’une et l’autre sont d’une grande richesse. Elles offrent un vaste éventail de dictionnaires –latin classique et médiéval par exemple ou le "Liddel-Scott" pour le grec...-
Elles proposent aussi des recueils d’expressions latines passées en français, ainsi qu’une liste de bibliothèques, accessibles en ligne, concernant les textes antiques...
Sans oublier, bien sûr, quelques curiosités : une présentation des Jeux Olympiques, ou un vocabulaire de base en latin pour se débrouiller dans une conversation de la vie quotidienne aujourd’hui.
En français, entre autres...


- Pour le latin : http://www.lexilogos.com/latin_langue_dictionnaires.htm

- Pour le grec : http://www.lexilogos.com/grec_ancien_dictionnaire.htm

 

Encyclopaedia Gentium boni.

Le site de l’Encyclopaedia Gentium boni recense un grand nombre d’outils, dans des domaines variés. On y trouve une très belle liste de dictionnaires et d’encyclopédies consultables (le Dictionnaire des Antiquités Grecques et Romaines, par exemple) ainsi que des liens vers d’autres sites riches en documents littéraires, historiques et même grammaticaux.
A noter : une page très riche sur la mythologie.
En français.

http://www.areopage.net/

 

Forum Romanum.

Sans conteste, l’une des plus belles bibliothèques du Web. On y trouve une foule de textes qui couvrent toute la latinité, des origines à nos jours : depuis Ennius jusqu’à Arthur Rimbaud, en passant par Salluste et Luther.
Des traductions en diverses langues sont aussi mises à disposition.
Le site fournit encore quelques ouvrages anciens en version numérisée : une généalogie des dieux, une histoire de la vie privée...
A noter : une grammaire de l’Osque et de l’Ombrien, en cours de publication.
En anglais.

http://www.forumromanum.org/

 

"La petite voile".

Il n’est pas souvent aisé de trouver un texte grec ancien, avec les esprits et les accents, dans un format tel qu’on puisse le manipuler à sa guise... La bibliothèque "la petite voile" le permet : elle met à disposition, en libre accès, près d’une centaine de textes, parmi les classiques, sous fichier Word transformable à souhait. D’Apollodore à Xénophon, en passant par Homère et les Tragiques, l’accès à la littérature grecque devient facile grâce à cette "petite voile".
A noter : une très riche page de liens vers d’autres textes.
En grec ou en anglais.

http://www.mikrosapoplous.gr/index.html

 

Dictionnaire mythologique.

l’Encyclopedia Mythica est un grand dictionnaire consacré à toutes les mythologies, et notamment aux mythologies grecques et latines. Le site est à la fois simple est complet :
-Complet : il recense plus de mille créatures liées à l’antiquité classique.
-Simple : il donne un bref aperçu de chacune d’entre elles, l’essentiel de ce qu’il faut savoir.
A noter : des tableaux généalogiques et une riche galerie d’images.
En anglais.

http://www.pantheon.org/areas/mythology/europe/

 

Bibliothèque historique sur l’Antiquité.

Des ouvrages historiques numérisés concernant l’Antiquité. Il s’agit bien sûr de textes anciens, tombés dans le domaine public...
Mais de Chateaubriand à Victor Duruy, en passant par Théodore Mommsen, le site nous livre une bibliothèque de textes précieux sur les Grecs et les Romains : des réflexions d’Anciens sur de plus Anciens.
En français.

http://www.mediterranee-antique.info/

 

Lexique de latin moderne.

Comment dit-on : "un klaxon", "une pizza" ou "un wagon-restaurant" en latin ? Le Lexicon Recentis Latinitatis se charge de nous fournir des pistes. Edité par les soins de la bibliothèque du Vatican, il offre un certain nombre de traductions pour les mots les plus actuels, les expressions les plus contemporaines : le latin adapté à notre vie moderne, trépidante et mécanique.
En italien, mais beaucoup d’entrées sont faciles à décrypter.

http://www.vatican.va/roman_curia/institutions_connected/latinitas/documents/rc_latinitas_20040601_lexicon_it.html

 

  • Curiosités.

Google en latin.

Parmi toutes les langues proposées, Google propose une version en latin de son moteur de recherche.
En fait, il s’agit juste d’une traduction de la page d’accueil dont on dispose traditionnellement en français : impossible de faire des recherches sur la toile (tela) directement et uniquement en latin. Google ne prend en compte que les langues modernes pour réaliser ses prospections.
A noter : quelques petites approximations grammaticales...

http://www.google.fr/intl/la/

 

Prévisions météo.

Augustoritum : Die Mercurii : Aequaliter Nubila. Maximum : 71° F. / 22° C. Ventus Magis Eurus quam Aquilo 6 mph. / 10 km/h... Die Jovis : Fors Pluviae. Aequaliter Nubila. Maximum : 69° F. / 21° C. Ventus Magis Eurus quam Auster 6 mph. / 10 km/h....
Un site de météorologie internationale propose une page de prévisions en latin, et livre des indications sur le temps à venir.
Idéal pour connaître le nom des vents et des différentes conditions atmosphériques... ainsi que le temps qu’il fait.

http://latin.wunderground.com/global/FR.html

 

Ephemeris.

Les actualités du monde en latin dans un journal en ligne. Voilà ce qu’est Ephemeris. On trouve toutes les nouvelles classées dans différentes rubriques : "Prima", "Crater Nugarum", "Athletica", et même "Cinemata"...
Ce journal propose, comme ses équivalents papiers, une rubrique "santé et médecine" -Valetudo & medicina-, des dessins humoristiques -Nugae-... et un courrier des lecteurs -Epistulae lectorum-.
A noter : des liens avec des blogs entièrement rédigés en latin : documenta, sine dubio, novae vitalitatis linguae Latinae.

http://ephemeris.alcuinus.net/

 

Devenir sénateur romain !

Un jeu de rôle où l’on incarne un sénateur à Rome... Le joueur prend la place d’un patricien sous la République et mène son existence au quotidien. Par exemple, il fait le choix du précepteur de ses enfants, il gère ses biens immobiliers, il participe à la vie publique de la cité, en votant et en faisant campagne...
L’objectif du joueur ? Devenir un homme de tout premier plan.
Les règles suivent les conditions de vie de l’époque et permettent de partager (au moins jusqu’à un certain point) la destinée d’un riche Romain, avec ses droits, ses obligations, ses vicissitudes.
En français.

http://romejpem.pcpc.fr/index.php3?centre=regles

 

 

 

Sites généralistes.

 

Qu’est-ce que l’Archéologie ?

Qu’est-ce que le métier d’archéologue ? En quoi consiste ce domaine qui fait sa spécialité ? Ce site fait une présentation de cette science, en mettant en lumière ses différents modes, ses différentes techniques, et les différentes connaissances qu’elle peut nous apporter.
Il propose aussi très concrètement la description d’un chantier-type de fouilles, son organisation, ses objectifs. L’ensemble est très clair, succinct, mais tout de même complet, même si on déplore quelque peu la faiblesse des ressources iconographiques.
En français.

http://www.histoire-archeologie.com/

 

Site sur l’archéologie.

Il existe un site très complet sur l’Archéologie... Il traite de tous les types d’Archéologie, de toutes les carrières possibles dans ce domaine, et de toutes les civilisations qui ont recours à l’Archéologie.
Bien évidemment, il consacre un grande part aux civilisations antiques, avec des sujets, des articles et des clichés pertinents. (ex : le pont du Gard, une visite guidée d’Olympie, ou les relations d’Homère et de Troie...)
Conçu comme un annuaire d’articles, mais aussi d’adresses, c’est un site très varié.
En anglais.

http://archaeology.about.com/od/ancientcivilizations/Ancient_Civilizations.htm

 

Annuaire de l’archéologie francophone.

Il s’agit d’un portail dynamique entièrement consacré à l’archéologie : A travers des dizaines catégories variées (artisanat et mobilier, pratiques cultuelles, céramologie, musées,...), on couvre tous les champs de ce domaine scientifique, très utile pour faire revivre l’Antiquité dans nos classes.
Et, pour faciliter la navigation, on peut même faire des recherches par thème, par pays, par département, afin de cibler les informations les plus adéquates.
Des pages "actualités", "bibliographie" et "agenda" sont disponibles pour ne rien manquer des récentes trouvailles, des derniers événements, des ultimes publications.
En français.

http://www.archeophile.com/

 

Site du ministère de l’éducation espagnol.

Un projet espagnol, développé par le ministère de l’éducation de ce pays, propose un site généraliste très riche, très documenté. On trouve des chapitres intéressants, notamment un convertisseur de mesures latines et grecques, des cartes de l’Italie interactives, ainsi que des photos de magnifiques monuments romains, en Espagne. (L’aqueduc de Ségovie !). Le site très sérieux propose trois parcours : un pour les professeurs, un pour les élèves, un pour le public.
De plus, il intègre un module téléchargeable permettant d’écrire le grec facilement, dans toutes sortes de fichiers, y compris dans les e-mails. (Dans la partie dévolue aux professeurs, cliquez dans le menu "aplicaciones" sur "Sibylla".)
En espagnol.

http://recursos.cnice.mec.es/latingriego/Palladium/_comun/eshome.php

 

Le portique.

Un portail d’accès à toute l’actualité des langues anciennes : voilà ce qu’est le portique. Ce site présente articles et brèves sur les nouveautés, les publications, les événements les plus récents concernant le latin et le grec. On trouve ainsi des portraits, des entretiens, des articles de fond... dans un ensemble varié.
A noter : une rubrique sur la langue proprement dite avec des cours de grec, des textes latins et un précis de philosophie antique...
En français.

http://www.portique.net/

 

Rassegna.

Grand site généraliste publié par l’université de Calabre. Un portail très riche abordant de nombreux domaines, couvrant de nombreuses ressources : ainsi ce site traite de l’épigraphie, de la littérature, mais aussi des musées, des expositions et même des logiciels et des matériaux pédagogiques… Chaque lien sur la page d’accueil renvoie à une autre page qui fourmille, elle-même, de liens, avec une présentation ordonnée et rigoureuse des contenus des sites auxquels elle renvoie. On peut donc se laisser guider en toute confiance dans les méandres de l’Internet vers les sujets les plus variés, vers les connaissances les plus solides.
A noter : une rubrique « offres d’emploi » qui renvoie à des petites annonces en provenance du monde entier, à l’intention des enseignants de langues anciennes…
En italien.

http://www.rassegna.unibo.it/archgrec.html

 

Un blog sur l’Empire romain.

Ce blog aborde des domaines très variés... Des dizaines d’articles de fond balaient toute la vie de la Rome Antique : biographies d’empereurs, estimations démographiques, phénomènes culturels en tous genres, etc...
Le site s’applique aussi à faire la recension d’événements, de livres et de revues en langue anglaise à propos de tout ce qui touche à l’antiquité romaine.
On y trouve encore de brefs sujets plus originaux, plus inattendus : une étude sur les noms de chien à Rome par exemple ou une autre sur le règne de Didius Julianus, prince méconnu qui conquit l’Empire aux enchères.
En anglais.

http://www.unrv.com/

 

Un blog sur l’Empire romain.

Un site qui, comme son nom l’indique, est consacré à l’empire romain. Il s’agit surtout de présenter cette époque à partir de biographies illustrées des personnages importants de la période : empereurs, ennemis de Rome (Spartacus,…), médecins, auteurs,…
Cette collection est renforcée par quelques articles intéressants sur la société romaine, l’armée, mais aussi des cartes et de très belles photos de monuments et d’œuvres artistiques.
Un ensemble qui, sous des abords un peu austères, révèle quelques ressources de qualité.
En espagnol.

http://www.imperioromano.com/

 

Chiron.

Chiron est une magnifique idée qui vient d’Espagne. Chiron se définit comme un espace collaboratif pour les enseignants de langues anciennes. Chiron propose un lieu de contribution où les professeurs qui le souhaitent peuvent venir et insérer des documents, des travaux, des informations sur le site. Qui le désire peut apporter sa pierre.
Il s’agit donc d’un portail ouvert où l’on trouve mille choses, un portail qui évolue chaque jour et s’enrichit en permanence. On peut ainsi avoir accès à des articles variés sur la culture antique, à des recensions d’ouvrages, à un annuaire de ressources en ligne, mais aussi à une galerie de photos et de vidéos exploitables. Il est aussi possible de s’inscrire à un forum et à un chat consacrés aux études classiques.
En anglais, en catalan, en galicien, mais principalement en espagnol.

http://www.didaskalia.net/studyarea/study.html

 

Didaskalia : le théâtre antique.

Un site intéressant sur le théâtre antique : ses origines, son histoire, son mode de fonctionnement à la fois pour le monde grec et romain. Des reconstitutions en 3D de divers édifices en pierre ou en bois donnent une idée des conditions de représentations de l’époque et permettent de mieux les comprendre.
Une page de liens... décevante.
En anglais.

http://www.didaskalia.net/studyarea/study.html

 

L’architecture des théâtres dans l’Antiquité.

Une visite dans les vestiges de théâtres antiques : voici ce que propose ce site. On peut ainsi, depuis la classe, se promener dans les restes de nombreux édifices grecs et romains. Chaque lieu est expliqué par une fiche signalétique, un bref historique et une frise chronologique.
Il est aussi illustré par des photos de grande taille, et même parfois par des vidéos...
D’Ostie à Epidaure, on parcourt ainsi des dizaines de scènes de théâtre, parmi les plus belles, aux origines de notre art dramatique...
En anglais.

http://www.whitman.edu/theatre/theatretour/home.htm

 

Ressources pour la Grèce Antique.

Odusseus, site élaboré par le ministère grec de la culture, propose un certain nombre de ressources sur la Grèce Antique : une carte interactive des sites archéologiques, une frise chronologique animée, et surtout d’intéressantes photographies sur divers thèmes notamment le théâtre, les Kouroi et les Korai, les vases à figures rouges et noires...
A noter dans la rubrique Special Issues, un dossier sur les Jeux Olympiques.
En grec ou en anglais.

http://odysseus.culture.gr/index_en.html

 

Du latin et du grec de Germanie.

Un trésor : beaucoup de ressources en latin (un cours de grammaire, des textes, un précis d’histoire, de nombreuses cartes détaillées de l’empire...).
Mais la vraie richesse, c’est le grec : un cours de langue, des dictionnaires, une syntaxe, des études sur la mythologie, sur des personnages célèbres, sur la stylistique... Et surtout une liste des verbes irréguliers, une morphologie complète et des exercices nombreux, variés et intéressants.
A noter : quelques traductions de textes grecs en latin.
En allemand.

http://www.gottwein.de/Inhalt.php

 

Monnaies grecques et romaines.

Un site assez complet consacré à la numismatique grecque et romaine. On y trouve donc, comme on pouvait l’espérer, de nombreuses photos de pièces, mais pas seulement.
En effet, l’auteur cherche à faire partager sa passion pour les monnaies antiques, et dès lors, s’attache à donner une foule d’explications historiques, ethnologiques et techniques sur le sujet. Il se propose en outre de répondre aux questions innombrables et variées qu’on pourrait lui poser.
A noter : pour les plus beaux spécimens ou pour les exemplaires les plus célèbres, -le tétradrachme d’Athènes, par exemple, orné de sa fameuse chouette-, il fait même une monographie détaillée.
En anglais.

http://dougsmith.ancients.info/index.html

 

Diotima.

Diotima est un site assez unique : il propose de nombreuses ressources pour quiconque s’intéresse aux femmes dans l’antiquité et aux relations entre hommes et femmes à cette période : des documents variés, incluant des articles de spécialistes, un grand nombre d’images, des extraits de textes originaux...
Au total, une vaste base de données sur le féminin et la féminité dans le monde antique.
En anglais, principalement.

http://www.stoa.org/diotima/

 

 

Sites d’histoire.

 

  • Histoire de l’écriture.

Exposition de la BNF.

A signaler : une excellente exposition virtuelle très détaillée sur la naissance de l’écriture. Et en plein coeur de cette exposition, une belle page sur les alphabets grec et latin : leur origine, leur évolution, leurs liens, et même les légendes expliquant leur usage.
Cette exposition est couplée avec une histoire des supports d’écriture, ainsi qu’une histoire du livre et de la page.
En français.

http://classes.bnf.fr/dossiecr/index.htm

 

  • Histoire grecque.

Site sur la Perse.

Pour ceux qui chercheraient des documents sur le monde achéménide, il existe un site très sérieux et très documenté.
Il décrit un certain nombre de fouilles archéologiques effectuées ces dernières années. Il présente aussi des liens vers des textes épigraphiques en grec, et même des graffitis.
A noter  : une belle collection de pièces de monnaie. (l’Or des Perses !)
En français.

http://www.achemenet.com/

 

  • personnages célèbres.

Portraits.

Une initiative d’un professeur napolitain :
une galerie de portraits afin de présenter "physiquement" –dans la mesure du possible- les grands auteurs de l’Antiquité. A quoi pouvait ressembler Platon ? Cicéron ? Aristote ? ... : voilà l’objectif de ce site qui cherche à donner ainsi une vision plus concrète des personnages grecs et romains... (Mais pas seulement.)
En italien.

http://wpage.unina.it/iannicel/AUTORI/autori.htm

 

Consul, consulis, m.

Ce n’est peut-être pas le site le plus réussi sur le plan visuel, ni pour ce qui concerne les ressources photographiques. Mais il comporte une ressource étonnante, assez extraordinaire : la liste de tous les consuls et de tous les magistrats importants (tribuns militaires, décemvirs,…) de la République romaine depuis l’éviction des rois jusqu’à la bataille d’Actium. Plus de 800 noms classés par ordre chronologique. Vertigineux !
En anglais.

http://www.ualberta.ca/ csmackay/Consuls.List.html

 

Bustes et statues.

Vous trouvez l’entrée de votre collège, de votre lycée tristounette... Vous pensez qu’on pourrait la rendre plus majestueuse ? Demandez à votre principal ou à votre proviseur de l’agrémenter d’un buste d’un Glorieux Romain, ou d’un Sage Grec... Ils sont disponibles sur le site "Recuperando.it"...
Plus sérieusement, ce site marchand (qui propose des reproductions de sculptures antiques) présente un très grand nombre de clichés : statues antiques, bas-reliefs et surtout bustes de hommes illustres, qui peuvent être utiles pour agrémenter, pour compléter l’évocation d’un personnage célèbre...
En anglais ou en Italien.


http://www.recuperando.it/Pagine/Categoria.asp?IDFam=8&IDCat=114&IDArg=0

 

Un Who’s Who de l’Antiquité.

Classés par ordre alphabétique, on retrouve sur ce site tous les personnages emblématiques de l’Antiquité avec une biographie et des liens vers d’autres pages souvent bien documentées.
D’Achille à Zoroastre, sont présentées les grandes figures qui ont joué un rôle, soit à Rome, soit en Grèce.
En anglais.

http://ancienthistory.about.com/library/bl/bl_peop.htm

 

De Imperatoribus Romanis.

Qui était Flavius Victor ? Carinus ? Combien de temps a régné Volusinus ? Quel jour est né Auguste ? Une encyclopédie des empereurs romains –et de leur famille- s’attache à retracer la vie, les actes de tous ceux qui ont, de manière durable ou fort brève, dirigé Rome.
Chaque prince est répertorié selon trois modes différents : alphabétique, chronologique ou encore inséré dans un arbre généalogique complet.
Et pour chacun d’entre eux, on trouve une biographie à la fois sérieuse, abondante , rédigée par des universitaires.
L’ensemble est donc à la fois fourni et de qualité.
A noter  : des cartes et un catalogue de pièces de l’époque romaine, avec des liens nombreux et variés.
En anglais.

http://www.roman-emperors.org/

 

Ecrire à Jules César.

Vous souhaitez écrire à Jules César ? Vous souhaitez envoyer une question à Suétone, ou à Apollon ? Vous souhaitez qu’ils vous répondent sérieusement ?
C’est possible.
Sur le site Dialogus, ces personnalités -et bien d’autres encore- sont à votre disposition et font face à vos interrogations.
Cette initiative regroupe un certain nombre de spécialistes qui, le temps d’une lettre, prennent la place de leur sujet d’étude.
En français.

http://www.dialogus2.org/

 

Rome.

 

  • Art, Architecture et Urbanisme.

La Rome antique en trois dimensions.

Des universités américaines, sous l’égide de spécialistes, ont mené à bien un projet captivant : la reconstitution en images de synthèse de la Ville éternelle, en 320 après Jésus-Christ, à l’époque de Constantin. Pour l’heure, des images et des vidéos de ce travail sont en ligne. On peut donc redécouvrir Rome dans sa splendeur d’antan.
En anglais.

http://www.romereborn.virginia.edu

 

Visite de Rome...

Bien sûr, le mieux serait d’aller visiter Rome directement... Malheureusement ce n’est pas toujours simple...
Ce site dénombre les plus grands lieux touristiques de la Ville –et surtout ceux liés à l’Antiquité : le Colisée, le forum, les thermes de Caracalla, le Circus Maximus entre autres...-. Il offre des explications sur chacun d’entre eux ; il présente des photos à 360° ainsi qu’une collection de belles images des monuments, pris de jour comme de nuit. On a presque l’impression d’être sur place en plein coeur du printemps.
Une page qui permet à la fois de se rendre compte et d’inciter au voyage. Une page d’explications et d’illustrations...
En français., pour certaines pages, italien et anglais pour d’autres.

http://www.italyguides.it/us/roma/rome_italy_travel.htm

 

« Paris autrefois »

Si la formule « Paris sera toujours Paris » nous projette vers un avenir radieux et séduisant, on peut se demander ce qu’était autrefois, la ville-lumière, avant qu’elle ne soit Paris.
Un site piloté par le ministère de la culture répond à cette question et fournit une mine de connaissances non seulement sur le Paris antique, mais sur l’organisation d’une cité gallo-romaine en général. Il propose ainsi une visite guidée autour des grands monuments, reconstitués en images de synthèse, en livrant un grand nombre de détails et une foule d’informations passionnantes. Il plonge dans la vie quotidienne, à travers quelques grands chapitres, -commerce et transports, alimentation, artisanat…- Il fait état des recherches archéologiques sur les bords de Seine. Il nous invite même à une petite promenade dans la ville contemporaine afin de retrouver les vestiges du passé. Un ensemble très réussi.
En français.

http://www.paris.culture.fr/

 

Restaurer l’antique Stabies.

Sur le Site de Restoring Ancient Stabies, projet monumental pour réhabiliter ce lieu et surtout ses magnifiques villas, on trouve un certain nombre de documents iconographiques (fresques, reconstitution en images de synthèse...) et vidéos (l’éruption du Vésuve reconstituée...). Il suffit de cliquer sur "Photo library" ou sur "Video Library".
A noter : on peut adopter une fresque.
En anglais.

http://stabiae.org/usa/index2.html

 

  • Armée.

La légion romaine.

Pour dire la vérité, ce site est un peu démembré en ce moment... Mais même ainsi, il reste un des sites les plus étonnants sur la légion romaine.
L’auteur s’intéresse aux particularités de l’agmen (son organisation, sa longueur, sa composition...), mais aussi explore les équipements du soldat, et souligne les différences entre les Romains et leurs ennemis. Le tout avec plusieurs dizaines de schémas explicatifs, de dessins, et de calculs...
L’ensemble est remarquable, voire impressionnant, rédigé par un vrai passionné.
En anglais.

http://www.geocities.com/Athens/Oracle/6622/march-legion.html

 

Les deux VIII° légions Augusta.

Il existe encore de nos jours deux VIIIèmes légions : L’une en France et l’autre en Allemagne.
Toutes deux regroupent des passionnés qui font revivre ces unités, en reproduisant les habits d’époques, et toutes deux ont un site Internet très fourni.
Aussi, si on n’a pas la chance de pouvoir les rencontrer "pour de vrai" (les dates de leurs représentations sont nombreuses et faciles à trouver), on peut tout de même se rendre compte d’une chose : de la complexité du costume militaire romain et de la richesse de l’équipement, par les photos et les explications pléthoriques sur leurs pages respectives.
A noter sur le site français : un proposition d’engagement et une page sur l’artillerie...


- En allemand : http://www.frasdorf.com/legio8/alles.html

- En français : http://www.leg8.com/

 

  • Vie quotifdienne.

Pompéi.

Un site qui concerne Pompéi. Peu de photos exploitables, mais beaucoup d’explications détaillées sur des thèmes variés : les théâtres, les jeux, l’école, les élections...
On peut même faire un parcours à l’intérieur de la cité antique : des pages abondantes offrent des notices sur chacun des édifices-clés de la ville.
En anglais ou en italien.

http://www.pompeisepolta.com/

 

Soprintendenza archeologica di Pompei.

La « Surintendance archéologique de Pompéi » -si licet dicere- propose une présentation de la ville à travers de nombreuses photos variées : cela va de la vue aérienne globale aux mosaïques en passant par quelques beaux intérieurs de maison et… quelques clichés d’Herculanum.
Le site dévoile aussi dans le détail les différents projets en cours aujourd’hui à Pompéi. Il s’essaie même d’une façon ludique à un exposé sur la vie quotidienne (avventura didattica) dans la cité campanienne au temps de l’éruption, exposé plus ou moins réussi.
En anglais ou en italien.

http://www.pompeiisites.org/

 

La BBC et Rome.

La chaîne de télévision britannique dispose d’un site très documenté sur la Rome Antique et sur la présence des Romains en Grande-Bretagne. Avec une belle iconographie, des articles publiés par des spécialistes, et même des jeux simples et bien faits, la page explore des sujets intéressants, tels que les croyances, les gladiateurs, la vie quotidienne et Pompéi...
Le site existe aussi pour la Grèce. Mais il semble moins attractif.
En anglais.

http://www.bbc.co.uk/history/ancient/romans/

http://www.bbc.co.uk/history/ancient/greeks/

 

L’eau.

Un site traite de la question générale de l’eau à Rome : les bains, l’approvisionnement, les aqueducs... Il explique même la maintenance à effectuer dans les thermes à l’époque de l’Empire. C’est assez bien fait, bien documenté, et plutôt simple.
A noter : le site décrit le projet de construction d’un établissement de bains réalisé par des spécialistes en Turquie...
En anglais.

http://www.pbs.org/wgbh/nova/lostempires/roman/

 

Lattara.

Découvrez la cité gauloise de Lattara : une plongée dans l’Antiquité, un site époustouflant nous fait revivre en son et lumière cette ville portuaire installée au bord de la méditerranée, dans le Languedoc actuel. On visite ses remparts, on parcourt ses rues, on entre dans ses maisons... On suit ses différentes activités économiques, ses productions agricoles, ses contacts avec l’extérieur, ... Et tout cela en sillonnant des pages au graphisme étonnant, aux reconstitutions en 3D admirables, avec, incluses, des interviews de grands spécialistes.
L’ensemble est de très haute qualité, mis en place par le CNRS et le ministère de la culture.
En français.

http://www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/fr/

 

Bestiaria Latina.

Un Zoo latin ! voici comment se définit ce site. Et de fait, on trouve là bon nombre d’informations, de récits tirés de la littérature romaine concernant les animaux. On dispose, de surcroît, d’une grande variété de proverbes liés à ces mêmes animaux, des éclairages sur l’étymologie de leur nom (Isidore de Séville,...) ainsi que des illustrations puisées dans les manuscrits médiévaux.
L’ensemble propose donc une belle collection de ressources pour qui veut faire étudier la langue latine à travers les merveilleuses histoires du règne animal.
A noter : un blog consacré à ce Zoo, et qui évolue avec lui.
En anglais.

http://bestlatin.net/zoo/index.htm

 

Les portraits du Fayoum.

Sur la toile existe un site complet qui recense et expose une grande collection des portraits du Fayoum... Il s’agit de portraits funéraires, grandeur nature et fort réalistes, qui ornaient les tombes de la région du Fayoum en Egypte à l’époque romaine entre le Ier et le IVème siècle après J-C.
On est donc face à des visages très expressifs provenant tout droit de l’Antiquité, des visages qui fixent intensément le spectateur. Une rencontre, à la fois forte et intéressante, avec le passé.
En français.

http://portraits.fayoum.free.fr/

 

Carte routière de l’empire romain.

Il existe une carte routière de l’empire romain élaborée dans l’Antiquité. Dessinée, semble-t-il, vers 350 après J-C, reproduite au Moyen-Âge, et publiée enfin par Peutinger à la Renaissance, elle détaille les nombreuses voies de communication terrestres disponibles à cette époque, ainsi que toutes les villes reliées entre elles par un réseau très dense.
Elle témoigne de toute la richesse et toute l’organisation de l’Empire Romain, mais souligne aussi une véritable conception de l’espace et du monde.

La table de Peutinger est consultable à l’adresse suivante :

http://www.fh-augsburg.de/ harsch/Chronologia/Lspost03/Tabula/tab_pe00.html

et des explications sont fournies en français sur ce site :

http://www.euratlas.net/cartogra/peutinger/index_fr.html

 

Visite de Pompéi.

Pompéi, c’est vraiment très loin, certes, mais on peut tout de même s’y promener, et visiter la cité antique. Un site nous emmène dans les rues de la ville. Grâce à des dizaines de photographies, des images à 360° et même des vidéos, on déambule sur les pavés inégaux, on traverse le forum, on entre dans les villas magnifiques.
On nous fournit même un guide complet, des plans ainsi qu’une page "informations pratiques" pour qui ceux qui, émerveillés par les images, voudraient s’y rendre vraiment.
A noter : une petite surprise à l’article "Eruption".
En français.

http://jpdruine.free.fr/pompei/qt.htm

 

Navigare necesse est.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un portail qui retrace l’histoire maritime de l’Antiquité, et plus particulièrement celle de Rome.
Cherchant à être le plus précis et le plus complet possible, il s’attache à parcourir tous les aspects de cette discipline. Il propose des articles qui traitent de l’archéologie la plus récente, mais il amène aussi à des textes classiques qui évoquent les grands épisodes de la marine romaine. Il souhaite enfin « faire voir » en décrivant précisément les ports et les navires de Rome à travers explications techniques et images.
Un ensemble riche et pointu qui nous rappelle que la mer méditerranée était « mare Illorum ».
En italien.

http://www.romaeterna.org/navigare.html

 

Jeux de société.

Une partie de Tali et Tropae  ? Un petit jeu de Tesserae ?
Cette page Internet se penche sur les jeux de société à Rome. Elle donne un bref aperçu historique, livre des informations sur le matériel, et surtout propose des règles pour s’essayer à ces jeux, à partir des connaissances tirées des textes et de la littérature.
Une entrée vraiment ludique dans la vie quotidienne de l’Antiquité.
En anglais.

http://ablemedia.com/ctcweb/showcase/boardgames.html

 

La Toge.

Des informations sur la toge (Et sur les vêtements romains...) sur ce site.
Comment la fabriquer, comment la porter..., avec des illustrations et des notices explicatives.
En anglais.

http://www.csulb.edu/ dhood/togalink.htm

 

Grèce.

 

  • Art, Architecture et Urbanisme.

Praxitèle au Louvre.

Une exposition sur le sculpteur Praxitèle a eu lieu au Louvre cette année 2007.
Un court site Internet retrace cet événement en exposant de façon très soignée un certain nombre d’oeuvres attribuées à cet artiste.
Tout cela est présenté de manière documentée, sérieuse avec même des propositions de pistes pédagogiques.
On ne peut que rester subjugué devant la beauté des statues de ce maître...
En français.

http://mini-site.louvre.fr/praxitele/index_flash_fr.html

 

Oui au retour des frises du Parthénon en Grèce ?

Tout le monde le sait : l’essentiel des frises du Parthénon se trouve en Angleterre, au British Museum.
Un site officiel grec demande le retour de ces pièces à Athènes...
Quel que soit l’avis que l’on puisse avoir sur la question, on trouve sur ce site un certain nombre de photographies d’oeuvres particulièrement réussies et intéressantes, provenant de l’Acropole.
Pour y accéder, il suffit de cliquer sur "picture galleries" et de se laisser guider dans les différentes rubriques...
En anglais ou en grec.

http://www.greece.org/parthenon/marbles/

 

Visiter l’Acropole depuis la classe !

Une page propose de visiter un certain nombre de sites majeurs comme si on y était...
On tourne autour des principaux monuments de l’Acropole d’Athènes, on se tient à la porte de la prison de Socrate et on regarde les environs, on visite les trésors de Mycènes, on survole des fouilles archéologiques à Phanote ou à Rhamnous...
Le tout sous le chaud soleil de la Grèce...
Les commentaires sont succincts mais les photos sont vraiment étonnantes.
Dans de nombreuses langues, mais préférable en anglais.

http://www.vgreece.com/

 

La Grèce à 360°.

Les plus grands sites archéologiques de la Grèce, visibles à 360° : c’est ce que propose cette page. Plus de 50 lieux photographiés selon la technique QVTR qui permet de voir dans toutes les directions. Avec, en complément, des cartes pour se situer, et des liens vers des articles pour expliquer.
Et, ce qui ne gâte rien, on peut télécharger les vues.
A noter : cette page n’est qu’une partie d’un portail beaucoup plus vaste, qui « présente des informations, des projets et des liens pour ceux qui se passionnent pour les études classiques. », -et notamment une étude fine de la colonne Trajane.
En anglais.

http://www.stoa.org/metis/

 

  • Religion et mythologie.

Dossier thématique : monstres et héros.

Le musée du Louvre propose un dossier thématique sur les monstres et les héros de l’antiquité grecque. En s’appuyant essentiellement sur la céramique (avec, en complément, un chapitre consacré à cet art à l’époque hellénique), ce dossier passe en revue les plus célèbres de ces personnages avec des illustrations, des explications et même des références aux textes anciens.
Sphinx, Minotaure, Gorgone : toute une galerie de portraits de créatures effrayantes, terrassées par les plus grands héros de la mythologie.
En français.

http://www.louvre.fr/llv/dossiers/page_theme.jsp?CONTENT%3C%3Ecnt_id=10134198673226592&CURRENT_LLV_THEME%3C%3Ecnt_id=10134198673226592&FOLDER%3C%3Efolder_id=1408474395181059

 

  • Littérature.

Homère sur les traces d’Ulysse.

A voir sur le site de la BNF la belle exposition virtuelle sur Homère et Ulysse. Un parcours riche, bien illustré, -photos et vidéos- autour de grands thèmes de l’oeuvre homérique : le bouclier d’Achille, la ville de Troie... On trouve même des pistes pour une exploitation pédagogique en collège et en lycée...
En français.

http://expositions.bnf.fr/homere/

 

  • Epigraphie.

Ressources.

Pour ceux qui s’intéressent à l’épigraphie grecque, un site à consulter : the Packhard Humanities institute. Beaucoup de transcriptions sont présentées, témoignages en provenance de nombreux lieux et de nombreux siècles. De la Grande-Bretagne aux rivages du Danube, les pierres et les murs parlent grec !
En anglais.

http://epigraphy.packhum.org/inscriptions/main

 

  • Vie quotidienne.

British Museum.

Le British Museum de Londres propose un site simple et pédagogique concernant la Grèce. Autour d’une dizaine de thèmes (l’Acropole, la vie quotidienne, la mythologie, Athènes, Sparte, la connaissance et l’éducation, ...) il offre différents parcours : une présentation historique, –Story-, un approfondissement interactif sur quelques sujets (tels la maison grecque ou la ville d’Athènes ) –Explore-, et même de petits jeux (comme : commander une trirème.) -Challenge-. L’ensemble est à la fois sérieux et ludique.
A noter : une présentation fouillée –hélas, en noir et blanc- des frises des Panathénées.
En anglais.

http://www.ancientgreece.co.uk/menu.html

 

 

Latin Médiéval.

 

Bestiaire du Moyen-Âge.

A signaler : la Bibliothèque Nationale de France propose une exposition en ligne consacrée aux animaux réels ou imaginaires de l’époque médiévale.
On trouve ainsi, avec de nombreuses explications et de multiples illustrations, une vaste galerie de créatures en tous genres, dont certaines comme le phénix nous ramènent à l’Antiquité et aux textes de Pline l’Ancien.
En français.

http://expositions.bnf.fr/bestiaire/

 

Manuscrits du Moyen-Âge.

La bibliothèque des Pays-Bas dispose d’un site entièrement dévolu à ses manuscrits du Moyen-Âge (et surtout à leur magnifiques enluminures...). L’accès à la page et la recherche des illustrations sont fort simples.
Si vous souhaitez voir des images concerrnant les Argonautes ou la bataille de Cannes par exemple, cliquez sur "Browse by subject" et laissez-vous guider.
Le nombre d’enluminures numérisées est vraiment considérable.
En anglais ou en néerlandais, mais aussi disponible en français, une fois la page d’accueil franchie.

http://www.kb.nl/manuscripts/

 

 

Si vous avez des remarques,

Si vous avez des suggestions,

ou même des sites à signaler,

n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : Slalim1@yahoo.fr.

Nous essaierons de prendre en compte votre message statim !


Brèves

XIème FESTIVAL DES LANGUES ANCIENNES DE CORREZE -  Le 21 janvier 2017

XIème FESTIVAL DES LANGUES ANCIENNES DE CORRÈZE "LE MARDI 28 MARS 2017 à TULLE (9h-16h) Il (...)

Musée des technologies des Grecs de l’Antiquité -  Le 30 mars 2016

Un site à découvrir sur les technologies que nous devons aux Grecs anciens. Voici un extrait (...)

Publication du programme LCA -  Le 20 mars 2016

Le nouveau programme d’enseignement de complément de langues et cultures de (...)

Concours le Calame d’Or -  Le 31 octobre 2014

“Iter est, quacunque dat prior vestigium” : Il y a un chemin partout où un autre a (...)

Concours Une Antique de l’A.R.E.L.A.Lim -  Le 24 septembre 2014

L’A.R.E.L.A.Lim (Association Régionale des Enseignants de Langues Anciennes de (...)

LCA - refondation pédagogique -  Le 24 septembre 2014

En consultant et téléchargeant les documents " LCA - Refondation pédagogique" mis à votre (...)

site latin -  Le 13 décembre 2011

Voici un site intéressant pour travailler les "itinéraires" en latin avec les élèves : (...)

Prix Jacqueline de Romilly -  Le 17 novembre 2011

Le Prix Jacqueline de ROMILLY, qui sera remis pour la première fois en avril 2012, est ouvert à (...)