Vers le site du Rectorat Vers le site national

Navigation

Vous êtes ici : Accueil > Archives > 2007 - 2008

Les territoires virtuels

dimanche 23 novembre 2008.

STAGE intitulé : Territoire et territoires virtuels
Code : 12155 - PLD016F
Lieux Centre d’art et du paysage (Vassivière), Iufm de Limoges, Faculté de lettre
Public Candidature libre


TERRITOIRE
ET TERRITOIRES VIRTUELS

Programme des journées

Le 24#11#08

Centre national d’art et du paysage - Vassivière

9h30
Accueil et ouverture du stage

10h00
Visite de l’exposition Hubert DUPRAT "Massive Centrale" et ateliers

14h00
Compte rendu et bilan

15h00
Atelier informatique (logiciel Sketchup)

16h00
Kaori Kinoshita & Alain Della Negra « Persistent Suburb » (extraits)

Le 25#11#08

Iufm Limousin et Iufr Lettres Sciences Humaines

9h30
Accueil et ouverture du stage

9h45
Atelier informatique : le tableau numérique mobile

10h15
Atelier de recherche : Territoires virtuels - Principes et enjeux pédagogiques

11h30
Bilan

13h30
Séminaire

17h00
Clôture du stage

- Ateliers de pratique et de réflexion

  • Atelier 1 : Analyse d’œuvre
    Pistes : matérialité, corps, pleins et vides, formes, relation au lieu.
    Caractérisez à partir de quelques œuvres la façon dont Hubert Duprat met en jeu l’élément qui vous est proposé.
    Exposition "Massive Centrale", Hubert DUPRAT , Vassivières.
  • Atelier 2 : Pratique informatique
    Des impressions à la modélisation.
    À partir de vos annotations et de votre souvenir des oeuvres de Hubert Duprat, modélisez vos impressions dans une scène virtuelle.
    Logiciel : SketchUp 6 (version libre).
  • Atelier 3 : Recherche pédagogique
    Espace physique et territoires virtuels : principes et enjeux pédagogiques.

SÉMINAIRE


Date : 25 novembre 2008

Horaire : 14h00

Lieu : Faculté des Lettres et des Sciences Humaines - Limoges. Amphithéâtre Vareille.

Intervenants : Margherita BALZERANI (curateur et critique d’art) ; Édouard SAUTAI (artiste).

Intitulé : Territoire et territoires virtuels

Présentation : Cette journée est le fruit d’un partenariat entre l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges-Aubusson , l’Université de Limoges ( I.U.F.M. et I.U.P. valorisation du patrimoine et aménagement du territoire) et le C.R.D.P. du Limousin . Elle s’inscrit dans un cycle de rencontres entre des étudiants, des enseignants et des artistes qui permettent d’initier chacun aux enjeux de la création artistique contemporaine.
L’objet de ce séminaire consacré à la virtualité est de rapprocher ce qui paraît au premier abord contradictoire : le terme « territoire » envisage des problématiques liées à l’espace tandis que le terme « virtuels » renvoie à des zones « en puissance » n’offrant à la perception que des impressions sans substrat matériel.
Pourtant, les expressions « réalités virtuelles » ou « espaces virtuels » sont d’usage courant, renvoyant à des pratiques ludiques, sociales, culturelles issues de l’expansion des matériels de production, de diffusion et de communication numériques.
Il s’agira donc d’interroger l’utilisation de ces technologies dans des démarches d’artistes, en s’intéressant aux enjeux spatiaux tout en gardant à l’esprit les questions connexes du temps et du corps.

Résumés :

Margherita BALZERANI , curateur et critique d’art.
"L’artiste entre démiurge et méta-wanderer. Les univers virtuels comme nouveaux territoires de création artistique."
Méta-wanderer : vagabond des réseaux notion de Margherita Balzerani parue dans l’article http://dpi.studioxx.org/demo/?q=fr/no/15/journal-intime-critique-art-par-margherita-balzerani

Les univers virtuels peuvent-ils être considérés comme des nouveaux territoires du possible ? À travers une série d’analyses critiques et de références empruntées à la création contemporaine et actuelle, Margherita Balzerani explore les nouvelles possibilités esthétiques de création et d’exposition d’oeuvres dans les mondes virtuels comme autant d’utopies artistiques dans le contexte spatial des métaverses.>br
Métaverses : mondes persistants ou mondes virtuels.

Si le concept de territoire amène la notion d’espace reposant sur des échanges, des constructions et des représentations communes entre les hommes d’une même société, les territoires virtuels prennent en compte les composantes d’un territoire physique en développant des situations socio-spatiales dans lesquelles les artistes arpentent, explorent et existent.

Les métaverses, ou mondes persistants, sont des espaces constitués d’une géographie humaine sociale fondée sur la rencontre (Face book, second life...). Ils détournent les contraintes de la vie réelles et deviennent de nouveaux mondes possibles. Or dans ces monde l’oeuvre existe et l’artiste se crée une identité numérique : il se virtualise et se dématérialise entre quête de l’immortalité et de l’ubiquité.

- Interview : écouter

Édouard SAUTAIS , artiste plasticien
"Territoires fluctuants."

À travers la présentation de quelques réalisations personnelles , Édouard Sautais abordera les différents territoires auxquels il est confronté. Territoire de production et espace de l’atelier ; territoire de monstration et espace d’exposition ; oeuvre in situ ; le territoire comme cadre photographique ; le territoire comme champ d’investigation lié à la problématique de l’identité visuelle. Entre sculpture mobile, architecture, photographie, et vidéo la question des territoires est posée sans cesse, dans une topographie fluctuante.


— Interview : écouter

Sitographie :

- Margherita BALZERANI
Le blog : visiter

- Le Reality Festival dédié aux réalités virtuelles :
Le site : visiter

- Édouard SAUTAIS :
Le site de l’artiste : visiter

 
Répondre à cet article