Une situation d’enseignement hors-les murs
Poser, disposer, installer... Faire Echo

Cette situation de pratique invite les élèves de première enseignement de spécialité à se questionner sur les notions d’in situ, de point de vue tout en portant un regard sensible aux formes, aux lignes, aux couleurs et aux matières qui composent la ville.

Article mis en ligne le 31 mai 2020
dernière modification le 8 juin 2020

par Noëmie Guéraud

Gabriel Orozco, Une île dans une île, 1993, New-York

Cycle terminal - Première enseignement de spécialité

- Champ des questionnements plasticiens :
Domaine de l’investigation et de la mise en oeuvre des langages et des pratiques plastiques : La matière, les matériaux et la matérialité de l’oeuvre

  • Questionnement : Elargissement des données matérielles de l’oeuvre
  • Repères et points d’appui  : intégration du réel comme matériau ou élément du langage artistique.

Domaine de la présentation des pratiques, des productions plastiques et de la réception du fait artistique : les relations entre l’oeuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur : La présentation de l’oeuvre

  • Questionnement : Conditions et modalités de la présentation du travail artistique.
  • Repères et points d’appui  : prise en compte des données intrinsèques et d’éléments extrinsèques à l’oeuvre

Question d’enseignement  : Comment tirer parti des matériaux et des objets pour concevoir une installation in situ qui fasse écho à l’espace réel ?

- Compétences travaillées :

Pratiquer les arts plastiques de manière réflexive

Expérimenter, produire, créer

  • Choisir, et expérimenter, mobiliser, adapter et maîtriser des langages et des moyens plastiques variés dans l’ensemble des champs de pratiques.

Mettre en oeuvre un projet artistique individuel ou collectif

  • Confronter intention et réalisation pour adapter et réorienter un projet, s’assurer de la dimension artistique de celui-ci.

Questionner le fait artistique

  • Analyser et interpréter une pratique, une démarche, une oeuvre.

Exposer l’oeuvre, la démarche, la pratique

  • Prendre en compte les conditions de la présentation et de la réception dans la démarche de création ou dès la conception.
  • Dire et partager sa démarche et sa pratique, écouter et accepter les avis divers et contradictoires

- Références artistiques : Champ référentiel


  • Proposition : "Poser, disposer, installer... Faire écho" Ce projet vous invite à collecter, détourner des objets et des matériaux naturels ou manufacturés pour concevoir un morceau de ville ou de paysage éphémère en écho à l’espace réel choisi.
    Champs de pratique : installation in situ

La demande peut être adaptée aux élèves qui suivent les cours en distanciel en leur proposant d’investir un espace à proximité de chez eux.


Cette situation de pratique invite les élèves à se questionner sur les notions d’in situ, de point de vue tout en portant un regard sensible aux formes, aux lignes, aux couleurs et aux matières qui composent la ville. Différents temps de pratiques ponctuent cette proposition (graphique - photographique - installation).

- Un premier parcours dans l’espace public permet aux élèves de déambuler dans les rues en portant une attention particulière à l’architecture, aux lignes, à la matière et à la lumière. Un périmètre est défini et chaque élève choisi un espace. Les élèves sont invités à garder trace de l’espace choisi par : la photographie, la vidéo, les pratiques graphiques. Ces traces sont stockées sur un support numérique permettant à chaque élève en présentiel / distanciel de dire et partager ses intentions. Un enregistrement audio des temps de verbalisation est également déposé sur l’espace.

Demander aux élèves de rapporter le matériel nécessaire pour la séance suivante en les amenant à penser la relation entre les qualités physiques des matériaux qu’ils vont employés et l’espace in situ de leur réalisation. Dans le cadre d’une séance intermédiaire en distanciel, les élèves pourraient organiser leur séance hors-les murs : prendre du recul sur les traces graphiques, photographiques et vidéographiques collectées, définir précisément l’espace, le matériel, la durée de la pratique. Expliciter sa démarche lors d’une classe virtuelle.

- Les élèves réalisent leur installation sur le site choisi en veillant à une articulation entre l’espace réel et leur production. Une attention particulière est accordée au point de vue. L’installation achevée : Photographiez votre réalisation en adoptant différents cadrages et angles de prises de vue rendant compte de l’écho entre l’installation et l’espace réel.

In fine, cette situation de pratique pose également la question de la trace, du document, de l’archivage d’une réalisation éphémère. Quelle valeur ? Un prolongement peut être envisagé pour questionner cet aspect : une exposition dans l’enceinte de l’établissement, une médiathèque, la mairie, une diffusion numérique, l’édition d’un livret...