Vers le site du Rectorat Vers le site national

Navigation

Vous êtes ici : Accueil > Archives > 2005-2006

Stages 2005 - Programmes rénovés au lycée

dimanche 12 juin 2005.
STAGE intitulé : Programmes rénovés au Lycée
Code : APL504
Lieux IUFM
Public professeurs des lycées et membres des jurys du baccalauréat
Dates : 13 et 14 décembre 2004
Documents de travail :
    - proposés aux stagiaires
Le compte rendu au format pdf
    - en cours d’expérimentation
    - produits par les stagiaires
Tableau : œuvres du programme et notions liées à la question de la présentation.
    - productions d’élèves

Objectifs :

Définition de quelques points relatifs au programme officiel (le dossier, la planche, l’oral).

Harmoniser les pratiques des enseignants des lycées et la conduite de l’oral à l’examen du baccalauréat.


L’option de spécialité (5h00) :

1. Éléments de synthèse du B.O.

Terminale enseignement de spécialité
Question : l’œuvre et le corps

Le dossier

Deux approches  : artistique et culturelle, ont comme objectif de permettre à l’élève « plus d’autonomie dans une pratique personnelle en prenant appui sur une culture artistique nourrie de repères précis et significatifs » ( B-0 )

Le dossier

Elaboration d’un « dossier personnel »(B.0.) comprenant :

  • documents et productions « en relation directe » avec le travail mené dans le cadre de la classe, « travail conduit au sein du groupe ».
  • De recherches personnelles et de réalisations liées à ses propres centre d’intérêt, « les aspects les plus riches des recherches et investigations de chacun ».

« A travers des médiums diversifiés » (B. 0) Il s’élabore en fonction des 4 entrées au programme :

  • Le corps en action
  • Le corps figuré
  • Le corps dans l’espace
  • Le corps et l’expérience sensible du monde

Mise en œuvre

  • L’enseignant permet à l’élève de « donner forme et sens à ses intentions », et amène l’élève à « développer son sens critique » à travers des débats.
  • L’élève est entraîné à utiliser ses connaissances , et à construire et développer une réflexion personnelle.

Compétences attendues

  • Engager une activité exploratrice
  • Construire une démarche personnelle
  • Mettre en œuvre les moyens appropriés
  • Conduire un projet à son terme
  • Conduire une recherche documentaire
  • Rendre compte oralement des fondements et modalités de sa production
  • Exercer son sens critique pour commenter son propre travail


2. Remarques

Une planche est un élément strict et neutre. C’est un support de présentation d’éléments de pratique au format 1/2 grand aigle. Dans le cadre d’une réalisation aboutie le format 1/2 grand aigle est le format strictement maximum.

Les prises de vues photographiques et les réalisation numériques ne sont pas limitées si et seulement si elles n’ont pas le statut de production aboutie.

“Les productions abouties (3 maximum)” : attention , production n’est pas planche donc une production aboutie peut donner lieu à plusieurs planches et une planche peut contenir plus d’une production aboutie. On peut envisager 6 planches de réalisations abouties.

L’autonomie de l’élève se situe dans les choix qu’il fait pour constituer son dossier , parmi l’ensemble de ses productions, et dans les développements personnels.


L’option facultative (3h00) :

1. Éléments de synthèse du B.O.

PROGRAMME DE LA CLASSE DE TERMINALE ARTS PLASTIQUES

OPTION FACULTATIVE

SERIES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES


I - DÉFINITION

En classe terminale comme en classe de première, l’enseignement de l’option
facultative se caractérise par la place faite au projet de l’élève et se fonde sur l’entraînement à une pratique.

II - OBJECTIFS

(...) entraîner l’élève à :

  • formuler ses intentions ;
  • construire une expression plastique personnelle
  • s’interroger sur quelques grands aspects de la vie artistique du XXème siècle.

III - PROGRAMME

III.1 Les deux composantes fondamentales du programme
L’enseignement de l’option facultative s’organise à partir d’une composante artistique et d’une composante culturelle. Il apporte des éclairages sur quelques grandes attitudes et des œuvres particulièrement significatives, notamment du XXème siècle.

La composante artistique
Considérant la diversité des parcours des élèves comme une richesse, elle permet à chacun de choisir et de développer ses propres moyens d’expression, d’expérimenter de nouveaux supports bi ou tridimensionnels, et notamment d’exploiter les ressources offertes par les technologies numériques.
L’exercice d’une pratique critique conduit l’élève à s’interroger sur sa production dans ses dimensions techniques et artistiques.

La composante culturelle
Fondée sur la connaissance et la compréhension d’œuvres significatives, nettement repérées dans l’histoire, elle permet par ailleurs à l’élève de nourrir et développer sa curiosité, de mieux situer ses démarches personnelles et éclairer ses centres d’intérêt.

III.2.1 L’ensemble commun obligatoire
(...) l’enseignement s’attache en classe terminale à la problématique de la "présentation". Les élèves sont conduits à découvrir et exploiter les dispositifs et les stratégies conçus par les artistes pour donner à voir et ressentir leurs œuvres et impliquer le spectateur.
Elle permet d’ouvrir la réflexion et d’acquérir des connaissances sur :

  • - le support, la nature, les matériaux et le format des œuvres ;
  • - la tradition du cadre et du socle, ses ruptures et renouvellements contemporains
  • - l’inscription des œuvres dans un espace architectural ou naturel (privé ou public, institutionnel ou non ; pratiques de l’in situ) ;
  • - le statut de la production ou de l’œuvre, sa reconnaissance artistique et ses éventuelles mises en question ("ready-made" ou création élaborée, caractère pérenne ou éphémère, unité ou éclatement des supports... ).

IV - ASPECTS MÉTHODOLOGIQUES DE LA MISE EN ŒUVRE
Par ailleurs, le professeur guide l’élève dans la constitution d’un dossier artistique qui réunit ensemble de réalisations accompagné d’un texte relatant les temps forts du parcours accompli dans l’année. Ce dossier est une pièce maîtresse du dispositif de formation pour l’élève dans la mesure où se trouvent associés à des productions réalisées au sein du groupe des développements et des réalisations plus personnels.

V - COMPÉTENCES ATTENDUES

Compétences artistiques
L’élève est capable de définir un projet, de s’engager dans sa réalisation et le mener à terme et à ce titre :

  • de créer qdes dispositifs plastiques où la "présentation" est mise enjeu de manière personnelle
  • de choisir ses moyens d’expression en fonction du projet arrêté
  • de réajuster la conduite de son travail, en prenant en compte des éléments non prévus, susceptibles de transformer sa démarche
  • d’apprécier le rapport entre sa production et son projet initial.

Compétences culturelles

L’élève est capable :

  • d’identifier, dans sa production et dans les œuvres qui lui sont présentées, ce qui relève des intentions et du dispositif de"présentation" ;
  • de décrire, analyser, mettre en relation des démarches et des œuvres, dans un exposé sensible et réfléchi.

Compétences techniques

L’élève est capable :

  • d’exploiter des savoir-faire et de conduire des opérations plastiques fonda-mentales (notamment celles qui ont à voir avec l’organisation de signes plastiques ou la construction d’images dans une mise en espace réalisée sur des supports différents et selon des modes de présentation variés) ;
  • d’établir nettement le rapport entre son projet et les partis plastiques retenus
  • de faire appel, en fonction de son projet, aux nouvelles technologies de création et de traitement des images ;
  • de mettre en scène son travail.

Compétences méthodologiques

L’élève est capable :

  • d’identifier et mettre en question les sources et les références de son travail
  • de rendre compte de manière critique de ses démarches et de ses réalisa-tions
  • de débattre, argumenter et échanger dans le respect de la pensée des autre

La présentation
IGN - 14 - 12 - 2001

Il s’agit d’ « exploiter les stratégies et les dispositifs conçus par les artistes pour donner à voir et ressentir leurs œuvres et impliquer le spectateur » .......................

La problématique de la présentation est conduite en considérant tout à la fois les opérations techniques et intellectuelles d’élaboration des œuvres, les modalités de leur réalisation et de leur mise en situation ou de leur mise en scène.

Elle permet d’ouvrir la réflexion et d’acquérir des connaissances sur :

  • Support nature, matériaux et format des œuvres
  • Tradition du cadre et du socle, ruptures et renouvellements contemporains
  • Inscription des œuvres dans un espace architectural ou naturel, privé ou public, institutionnel ou non, pratique de l’in situ.
  • Statut de la production ou de l’œuvre, sa reconnaissance artistique et ses éventuelles mises en question.(« ready-made » ou création élaborée, caractère pérenne ou éphémère, unité ou éclatement des supports......)

2. Remarques

L’entretien porte sur les éléments du dossier et sur la culture artistique, c’est-à-dire la notion au programme et les œuvres du programme limitatif.

Le dossier ne doit pas faire l’objet d’une stratégie de présentation : les éléments du dossier sont présentés sur des planches. Les éléments du dossier ne “s’installent” pas, ne se déploient pas, ne se déroulent pas dans l’espace .
Le dossier est constitué de planches. Une planche se définit comme un support de présentation strict et neutre, ne devant faire l’objet d’aucune appropriation “esthétique” ou “décorative” par le candidat. Les planches permettent la présentation des esquisses, des productions photographiques ou numériques, et des réalisation abouties.

Lexique :

vocabulaire notionnel non exhaustif établi dans le champ de la problématique de “la présentation”

assemblage / articulation / cadre / couleur / dispositif / échelle / in situ / installation / lumière/ machine / matériaux divers/ moulage/ nouveau réalisme/ peinture à l’huile sur bois / polyptyque / pop art / présentation / profane/ socle/ symbolisme / ready made / réalisme / recto verso / récupération / représentation / retable / sacré / stéréotype / technique et mode de fabrication /

Tableau : œuvres du programme et notions liées à la question de la présentation.

Entrées

notionnelles

Le retable du

Jugement dernier

Movie house La fontaine

Stravinsky

Œuvre/artiste Travail d’atelier

Œuvre de commande

Image de dévotion à fonction sociale et religieuse

Démarche "autonome" Collaboration d’artistes

Commande d’état

Monument public à fonction sociale et esthétique

Œuvre/sources de représentation Interprétation du texte sacré (les évangiles)

Présenter l’invisible

Le quotidien

Le banal

L’alliénation

Évocation et hommage à l’œuvre d’un musicien
Œuvre/lieu de présentation Intérieur

Lieu sacré

Intérieur

Institution (musée)

Extérieur

Lieu public

Œuvre/Espace-temps Œuvre "transformable

Événement et point de vue

Espace visible/invisible

Attente, ennui

Événement

Mouvement

Rythme

Déroulement

Œuvre/spectateur Déambulation

Lecture frontale

Pénétration

Espace scénique

Sensorialité et motricité
 
Répondre à cet article