Séance conçue par un élève turcophone

lundi 21 avril 2014
par  Céline GAUTIER, Rebecca Dahm
popularité : 18%

A. Titre : « Construire du sens en Anglais en passant par le Turc ».

B. Niveau / Spécificité du public  : 5ème ou 6ème.

C. Support :
document créé ex-nihilo, qui peut être utilisé en complément de tout type de manuel.

D. Pré-requis :
reconnaissance de la forme épistolaire.

E. Objectifs :
- se présenter / présenter quelqu’un.
- lexique de la description physique, la famille, l’école, l’âge.
- méthodologie : déduire du sens à partir du connu.
- développer des stratégies de compréhension dans un texte écrit.

F. Mise en œuvre :

- Situation problème : l’enseignant dispose d’une lettre qu’il doit comprendre. Les élèves cherchent à résoudre le problème d’accès au sens. L’enseignant limite son intervention.
- Etape 1 / travail individuel (5 min) : distribution du texte turc à chaque élève. Temps de lecture individuel, lecture des questions et éventuelle explicitation des consignes.
- Etape 2 / travail de groupe (20 min) : distribution de la fiche d’activités (1 fiche / groupe) ; la fiche doit être complétée de manière collective, chaque élève intervenant à tour de rôle pour répondre aux questions.
- Etape 3 / mise en commun (10 min) : correction collective, au cours de laquelle les groupes interviennent à tour de rôle. L’enseignant doit mettre l’accent sur la question : « Qu’est-ce qui m’a aidé(e) à comprendre ? » afin de faire prendre conscience à l’élève qu’il a compris ces information grâce à des stratégies simples qu’il utilise déjà et qu’il peut transférer à d’autres langues vivantes.
- Etape 4 / mise en relation avec l’Anglais : proposer aux élèves un texte de niveau 4ème dans lequel se présente une jeune anglophone à travers une description relativement dense et complète.

G. Résultats et Analyse :

- A travers un texte dans une langue inconnue extrêmement différente de la leur, les élèves se sont appropriés une présentation individuelle très complète.
- Grâce à cette activité, ils mettent en place des stratégies dans un objectif purement sémantique au départ (= comprendre le texte) et ils prennent conscience de stratégies qu’ils peuvent aussitôt transférer à la langue d’apprentissage.
- Plusieurs champs lexicaux sont ainsi réactivés : description physique, famille, école...

H. Plus-value :

- Aborder un fait de langue classique et systématiquement réactivé en début d’année scolaire, et ce de manière plus ludique et active pour des élèves de différents niveaux.
- Permettre aux élèves de prendre conscience et d’acquérir des stratégies dans la compréhension d’un document, qu’ils pourront transférer à d’autres langues vivantes.
- Valoriser ce qui est compris plutôt que mettre l’accent sur ce qui pose problème ; dédramatiser la difficulté et l’accès à une LV. Développer l’estime de soi et la confiance de l’élève en lui-même : « je suis capable de … ».

I. Conseils :

- Laisser les élèves interagir en groupes et limiter le guidage de l’enseignant ; ne pas sous-estimer leurs capacités et leur autonomie ; avoir confiance en la dynamique du groupe.
- Définir et énoncer clairement les objectifs à atteindre avec les élèves en début de séance.

J. Remarques :

- Cette séance, conçue avec l’aide d’un élève turc, est ancrée dans un contexte de diversité au sein de la classe, dans lequel cet élève donne « la clé du sens ».
- Elle peut également être exploitée avec une classe impliquée dans un projet international. Cette situation d’échange avec un pays dont la langue est totalement inconnue aux élèves crée chez eux un besoin pour pouvoir communiquer avec leurs correspondants.
- Possibilité de prolongement de la séance par des activités de Production Ecrite en Turc / en Anglais afin de s’approprier ces nouveaux acquis et les contenus et apprentissages abordés lors de ce travail : les élèves peuvent rédiger une courte lettre de présentation en Turc / en Anglais destinée à un correspondant.


CORRECTION GRILLE DE GUIDAGE

1. Quelle est la nature du document ?
→ une lettre

2. Qui en est l’auteur ?
→ Fatih
Où vois-tu ce mot ?
→ à la fin + à la 2ème ligne.

3. Que signifie donc benim ismim ?
→ My name is / Je m’appelle

4. Dans la même phrase, que signifie à ton avis 12 yaşιndayιm ?
→ I’m 12 / J’ai 12 ans

5. Retrouve d’autres exemples de cette formule dans le texte.
→ 20 yaşιnda
→ 8 yaşιnda
→ 2 yaşιnda

6. Relève dans le tableau ci-dessous les mots qui commencent par une majuscule mais ne sont pas en début de phrase.
Noms de personnes / animaux Noms de lieux
Fatih
Eda
Arslan
Mehmet
Sadika
Rex Istanbul
Almanya

7. Dessine l’arbre généalogique de la famille et indique l’âge de ses membres.
Arslan + Eda
∕ | \
Mehmet Fatih Sadika
(20 ans) (12 ans) (8 ans)
Rex est le chien (labrador) – (2 ans)

8. Peux-tu retrouver les mots correspondant à : mère / père / frère / sœur ?
→ mère = annem
→ père = babam
→ frère = abim
→ sœur = kardeşim

9. A quoi correspondent les noms de lieux ?
→ Istanbul = Istambul (Turquie)
→ Almanya = Allemagne

10. A ton avis, de quoi parle ce texte ?
→ Un enfant se présente et présente sa famille.

11. Y a-t-il d’autres mots dont tu peux deviner le sens ? As-tu des remarques ?
→ bir = un
→ ve = et
→ yaşιvor = habite

→ C’est peut-être du Turc.


Documents joints

Word - 34 ko
Word - 35.5 ko

Navigation

Articles de la rubrique

  • Séance conçue par un élève turcophone