Enseigner la LV en passant par une langue inconnue

Quand découvrir rime avec plaisir....!

Vous voulez faire progresser vos élèves en anglais/en allemand/dans une autre langue que vous enseignez...?
Pourquoi ne pas passer par une langue inconnue (d’eux... et même de vous) ?

Vos élèves vont gagner en confiance, ressentir moins de stress, mobiliser de nouvelles stratégies, développer leurs compétences.

PNG - 216.4 ko

Venez découvrir des séances d’APLI [1] clés en main...
... ou partagez l’expérience des enseignants pionniers !

Témoignages d’enseignants

- Le plurilinguisme à la portée de tous
- Quand l’ERR peut changer la vie d’un prof
- Du néerlandais en cours de français ? Quelle idée !
- L’intérêt de travailler en équipe
- Bienvenue chez les Turcs
- Vers des horizons plus scientifiques

Premiers pas vers... (en une seule séance)

- Construire du sens en anglais en passant par le turc
- Construire du sens en anglais en passant par le portugais
- Donner du sens aux classes bilangues
- Donner du sens aux concepts grammaticaux en français
- Néerlandais, allemand, espagnol : jalons pour l’anglais

Porte entr’ouverte sur.... (en une séquence de plusieurs séances)

- Porte entr’ouverte sur le néerlandais
- Porte entr’ouverte sur l’italien
- Porte entr’ouverte sur le finnois
- Le néerlandais, porte ouverte sur l’allemand

Quand les élèves s’approprient la méthode

- Séance conçue par un élève turcophone

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter quelques petits podcasts (et notices explicatives) mis à disposition des parents afin qu’ils puissent comprendre l’intérêt de l’expérimentation.


Chaque titre renvoie à un (ou plusieurs !) article(s) dont vous découvrirez le contenu ci-dessous.


[1Approche Plurielle fondée sur des Langues Inconnues


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 14 avril 2014
par  Céline GAUTIER, Rebecca Dahm

Construire du sens en anglais en passant par le turc

Voici une séance qui prend appui sur le turc, séance initialement conçue par un élève turcophone mais que vous pouvez utiliser telle qu’elle se présente ci-dessous.

lundi 14 avril 2014
par  Christelle LYPS, Rebecca Dahm

Donner du sens aux classes bilangues

Comment gagner du temps en LV ?

Le cloisonnement entre les matières, les LV, que font les élèves est un frein à l’apprentissage. L’approche plurilingue est un moyen de travailler dans plusieurs langues en parallèle, voire par l’intermédiaire d’une langue inconnue.

lundi 14 avril 2014
par  Pascale CHWALEK, Rebecca Dahm

Donner du sens aux concepts grammaticaux en français

Quel enseignant de français ne s’est jamais plaint du manque de sens donné par les élèves aux séances de grammaire ?
Passer par le détour d’une langue inconnue permet de surprendre les élèves qui s’investissent alors bien davantage et redécouvrent réellement le fonctionnement de leur propre langue.

lundi 14 avril 2014
par  Rebecca Dahm

Porte entr’ouverte sur le finnois

Voici la séquence complète autour du néerlandais (inscrite dans les APLI étudiées lors du travail de recherche doctorale) : elle comprend la séance de découverte de la langue (activités métasémantiques : FinnS1), la séance de réflexion sur le fonctionnement de la langue (activités métasyntaxiques : FinnS2) ainsi que la séance d’association phonie-graphie (activités métaphonologiques : FinnS3).

lundi 14 avril 2014
par  Rebecca Dahm

Porte entr’ouverte sur l’italien

Ici vous trouverez la séquence complète autour de l’italien (inscrite dans les APLI étudiées lors du travail de recherche doctorale) : elle comprend la séance de découverte de la langue (activités métasémantiques : ItS1), la séance de réflexion sur le fonctionnement de la langue (activités métasyntaxiques : ItS2) ainsi que la séance d’association phonie-graphie (activités métaphonologiques : ItS3).

lundi 14 avril 2014
par  Rebecca Dahm

Porte entr’ouverte sur le néerlandais

Voici la séquence complète autour du néerlandais (inscrite dans les APLI étudiées lors du travail de recherche doctorale) : elle comprend la séance de découverte de la langue (activités métasémantiques : NLS1), la séance de réflexion sur le fonctionnement de la langue (activités métasyntaxiques : NLS2) ainsi que la séance d’association phonie-graphie (activités métaphonologiques : NLS3).