Météorologie et Climatologie : visualiser les dynamiques des enveloppes externes avec Earth.nullschool.net

mercredi 28 juin 2017
par  M. Glandieres
popularité : 3%

Les phénomènes météorologiques et climatiques sont dorénavant bien présents dans les programmes de Sciences de la vie et de la Terre.

Comment mettre en évidence, de façon concrète et motivante, les circulations atmosphériques et océaniques ? Comment révéler le fait que les courants océaniques de surface et les vagues sont le résultat de la friction des vents sur les masses océaniques ?
Comment observer la dispersion à l’échelle globale du SO2, du CO et du CO2 à partir de leur lieu d’émission ?

Le site earth.nullschool.net offre une modélisation attractive et esthétique de ces phénomènes grâce aux calculs simultanés de superordinateurs.
La navigation (zoom, déplacement sur le globe) est aisée à l’image de Google Earth.

En cliquant sur le bouton "earth" en bas à gauche de l’écran, on fait apparaître ou disparaître un outil de navigation permettant :

1) d’accéder au contrôle temporel des données (en direct, -1 jour, -3 h , +3 h , +1 jour)
2) de choisir un mode (air, océan, gaz, particules)
3) de sélectionner pour l’atmosphère les vents, la température, l’humidité relative à différentes altitudes. Pour l’océan, on peut sélectionner les courants, les vagues, la température océanique de surface ou les anomalies de température de surface.
4 ) d’accéder à différents types de projections cartographiques.



Documents joints

Vidéo de l'ouragan Gaston sur Earth.nullschool.net
Time lapse (1 année entière) avec hauteur des (...)

Brèves

16 novembre 2017 - Marc-André SELOSSE sur le forum SVT en Novembre

Marc-André SELOSSE est professeur à l’Université de Montpellier 2. Son enseignement porte sur la (...)

29 mai 2017 - Édu_Num SVT N°24

La lettre Édu_Num SVT N°24 est disponible.
Ce numéro présente les risques liés aux activités de la (...)

28 mai 2017 - Youtubeur en SVT

L’académie de Créteil a réalisé un test comparatif des chaines Youtube concernant les SVT. Le (...)