Les dossiers de l’INSERM : une ressource pour contextualiser les enseignements

mardi 3 avril 2018
par  M. Glandieres
popularité : 28%

Une sélection de dossiers d’information de l’INSERM utiles pour actualiser ses connaissances et contextualiser les scénarios pédagogiques :

Shigellose : La plus sévère des dysenteries.
La shigellose, aussi appelée dysenterie bacillaire, est une infection de l’intestin due à des bactéries de quatre espèces (Shigella dysenteriae, Shigella flexneri, Shigella boydii, Shigella sonnei), appelées shigelles.

Parkinson (maladie de) :La deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente en France.
La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative caractérisée par la destruction d’une population spécifique de neurones, les neurones à dopaminedopamineHormone sécrétée par certains neurones dopaminergiques, impliquée dans le contrôle de la motricité, dans la maladie de Parkinson ou encore les addictions. de la substance noire du cerveau.Les traitements actuels permettent de contrôler les symptômes moteurs associés à la maladie, mais ils sont sans effet sur les autres symptômes et sur la progression de la dégénérescence.Les chercheurs développent des stratégies neuroprotectrices visant à enrayer cette progression. Ils cherchent aussi comment repérer les patients à risque, pour leur administrer au plus tôt ce type de traitement.

Résistance aux antibiotiques : Un phénomène massif et préoccupant
Les antibiotiques ont permis de faire considérablement reculer la mortalité associée aux maladies infectieuses au cours du 20e siècle. Hélas, leur utilisation massive et répétée, que ce soit en ville ou à l’hôpital, a conduit à l’apparition de bactéries résistantes à ces médicaments. Qui plus est, les animaux d’élevage ingèrent au moins autant d’antibiotiques que les humains ! Résultat : la résistance bactérienne est devenue un phénomène global et préoccupant. Pour éviter le pire, la communauté internationale, alertée en 2015 par l’OMS, se mobilise. La route est longue...

Allergies : Un dérèglement du système immunitaire de plus en plus fréquents
L’allergie est un dérèglement du système immunitaire qui correspond à une perte de la tolérance vis-à-vis de substances a priori inoffensives : les allergènes. Si le nombre de personnes allergiques semble considérablement augmenté depuis plusieurs décennies, il existe aujourd’hui des solutions efficaces pour leur prise en charge, qu’il s’agisse de traitement médicamenteux ou de stratégie de désensibilisation.

Infections nosocomiales : Ces microbes qu’on « attrape » à l’hôpital
Environ 5% des patients qui séjournent à l’hôpital contractent une infection au sein de l’établissement. Le risque varie selon le profil du patient, le niveau d’hygiène ou encore les soins pratiqués. Les germes responsables proviennent le plus souvent du patient lui-même, mais ils sont transportés sur le site infectieux par l’intermédiaire du personnel ou de dispositifs médicaux. Plusieurs travaux de recherche sont en cours pour mieux comprendre la dynamique de ces infections, les prévenir et les guérir.

Assistance médicale à la procréation (AMP) : Des techniques pour aider les couples infertiles
L’assistance médicale à la procréation (AMP), ou procréation médicalement assistée (PMA), consiste à manipuler un ovule et/ou un spermatozoïde pour favoriser l’obtention d’une grossesse. Elle permet de palier certaines difficultés à concevoir, sans nécessairement traiter la cause de l’infertilité.
En France, en 2015, 3,1% des enfants sont nés grâce à une AMP, soit une naissance sur 32 environ. La recherche vise à améliorer les techniques utilisées, de manière à augmenter les chances de succès de grossesse.

Grippe : Améliorer les moyens de lutte contre une maladie pas si banale
La grippe est une maladie virale très courante. Souvent bénigne, elle peut cependant entraîner des complications graves, voire un décès, chez les personnes âgées ou fragiles. L’épidémie saisonnière touche des millions de personnes chaque hiver.
De nombreux aspects de la maladie restent encore à explorer, concernant tant les mécanismes moléculaires de fonctionnement du virus que la réponse immunitaire des patients. Les chercheurs veulent aussi développer des vaccins plus efficaces et durables qu’aujourd’hui.

Microbiote intestinal (flore intestinale) : Une piste sérieuse pour comprendre l’origine de nombreuses maladies
Notre tube digestif abrite pas moins de 1012 à 1014 micro-organismes, soit 2 à 10 fois plus que le nombre de cellules qui constituent notre corps. Cet ensemble de bactéries, virus, parasites et champignons non pathogènes constitue notre microbiote intestinal (ou flore intestinale). Son rôle est de mieux en mieux connu et les chercheurs tentent aujourd’hui de comprendre les liens entre les déséquilibres du microbiote et certaines pathologies, en particulier les maladies auto-immunes et inflammatoires.


Brèves

31 mai - Tectonique et Altération en boules dans un leucogranite des Monts d’Ambazac

Image de la semaine : carrière de leucogranite en voie d’arénisation et rôle des diaclases dans la (...)

31 mai - Quelques grenats du granite du Velay (Ardèche)

Des grenats de basse pression dans le granite du Velay, reliques anté-hercyniennes ou minéraux (...)